Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Attentat de Nice-Le chef de cabinet de Macron entendu-Le Monde
Reuters04/04/2019 à 16:15

    PARIS, 4 avril (Reuters) - Le chef de cabinet d'Emmanuel
Macron a été entendu dans le cadre de l'enquête sur de possibles
failles du dispositif de sécurité des festivités du 14-Juillet
2016, à Nice, lors desquelles 86 personnes ont été tuées, écrit
jeudi Le Monde.
    Entendu le 22 mars en tant que témoin assisté par deux juges
d'instruction, François-Xavier Lauch était, au moment de
l'attentat au camion-bélier, directeur de cabinet du préfet des
Alpes-Maritimes, "aux commandes des préparatifs de sécurité de
l'événement et d''astreinte préfectorale' le 14 juillet",
poursuit le quotidien.
    L'enquête est ouverte pour "mise en danger de la vie
d'autrui".
    La justice s'intéresse en particulier à deux réunions, la
première, à laquelle le directeur de cabinet n'a pas assisté,
pendant laquelle la pose de barrières de sécurité a été
recommandée par un commandant de police, avec la mise en place
d'une "zone fermée", et la seconde, en sa présence, où cette
option a été écartée.
    Interrogée par Reuters sur les informations du quotidien, la
présidence de la République n'a pas répondu dans l'immédiat.
    François-Xavier Lauch, le secrétaire général de l'Elysée,
Alexis Kohler, et le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron,
Patrick Strzoda, sont convoqués la semaine prochaine comme
témoins dans l'enquête sur les passeports diplomatiques
d'Alexandre Benalla, a-t-on par ailleurs appris auprès de
l'Elysée.  

 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
13.298 -0.03%
3.6 +1.12%
2.428 +1.55%
69.3 +1.42%

Les Risques en Bourse

Fermer