Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

100.64EUR
+2.08% 
Ouverture théorique 100.64
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    99.62

  • clôture veille

    98.59

  • + haut

    100.78

  • + bas

    99.41

  • volume

    1 430 276

  • valorisation

    77 940 MEUR

  • capital échangé

    0.18%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:38:41

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    94.61

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    106.66

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AIRBUS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

ATR-La baisse du pétrole pèsera sur les ventes en 2015

Reuters21/01/2015 à 14:40

* CA, ventes, livraisons, carnet de commandes record en 2014 * Compte maintenir son carnet de commandes 2015 à 280 avions * Vise un CA de $2 mds en 2015 contre $1,8 md en 2014 * Plus de 90 livraisons en 2015 et autant de commandes (Actualisé avec conférence de presse) par Cyril Altmeyer PARIS, 21 janvier (Reuters) - ATR anticipe environ 90 commandes cette année, une nette baisse comparé au record de 2014, sous le coup de la baisse du prix du pétrole qui prive l'avionneur d'un argument commercial majeur pour ses turbopropulseurs peu gourmands en carburant. La coentreprise entre Airbus Group AIR.PA et l'italien Finmeccanica SIFI.MI a multiplié les records en 2014, affichant les livraisons, les commandes et le chiffre d'affaires les plus élevés de son histoire, dix ans après avoir frôlé la faillite. ATR a engrangé l'an passé 160 commandes et 120 options, dépassant son précédent record établi en 2011. Il a notamment bénéficié du plus gros contrat de son histoire obtenu auprès de Lion Air pour 40 appareils supplémentaires, portant à 100 le total d'avions commandés par la compagnie indonésienne. "Nous sommes très heureux d'avoir vendu 160 avions, mais nous ne considérons pas cela comme quelque chose de normal", a déclaré son président exécutif Patrick de Castelbajac, lors de la conférence de presse annuelle de l'avionneur. "Notre objectif sera plus prudent. Cette année, nous vendrons moins d'avions et l'objectif pour nous sera d'essayer de maintenir notre carnet de commandes", a-t-il ajouté. ATR a terminé l'année avec un carnet de commandes lui aussi record de 280 avions, valorisé à 6,8 milliards de dollars et lui assurant près de trois années de production. Patrick de Castelbajac s'est toutefois montré confiant sur l'impact de la baisse des prix du pétrole sur l'activité d'ATR dans les années à venir, soulignant qu'il ne lui restait plus que quelques créneaux de livraisons pour 2017, la majorité étant pour 2018. La tendance à long terme du prix du kérosène reste à la hausse, a-t-il aussi observé. "Quand vous vendez un avion, vous le vendez grosso modo pour 25 ans. Personne ne pense que le prix du kérosène sera à son niveau actuel d'ici 15 ou 20 ans", a souligné le patron d'ATR. Un acquéreur se couvrir contre la remontée prévisible des prix du kérosène en achetant des turbopropulseurs d'ATR qui consomment moitié moins de carburant qu'un avion de même taille doté de réacteurs, a expliqué Patrick de Castelbajac. 100 LIVRAISONS PAR AN, UN RYTHME DE CROISIÈRE Le groupe, qui a livré 83 avions en 2014 après 74 en 2014, vise 90 livraisons en 2015 et a réaffirmé son objectif de dépasser les 100 livraisons en 2016, un rythme de croisière jugé "raisonnable" à moyen terme par son président exécutif. "Notre idée n'est pas de vendre, vendre, vendre et livrer de plus en plus. Le marché croît, c'est génial, mais il faut être réaliste. Autour de 100 avions ou un peu plus est un bon niveau", a-t-il expliqué. Le spécialiste des avions légers de 50 à 90 places n'a toujours pas réussi à convaincre ses deux coactionnaires de le soutenir dans la production d'un avion pouvant transporter plus de 90 passagers. ID:nL5N0OT57R Patrick de Castelbajac a dit qu'ATR travaillait toujours avec ses ingénieurs, ceux d'Airbus et ceux de l'italien Alenia, filiale de Finmeccanica, sur la faisabilité d'un tel avion. "Une fois que nous aurons un calendrier clair concernant cette évolution possible et son coût, notre objectif est d'aller voir les compagnies aériennes et de leur demander si elles sont prêtes à payer pour un tel appareil", a-t-il expliqué. ATR compte atteindre cette année la barre symbolique des deux milliards de dollars de chiffre d'affaires, après une hausse à 1,8 milliard de dollars (1,55 milliard d'euros) en 2014 contre 1,63 milliard l'année précédente. * Le communiqué : http://bit.ly/1yq8ylV (Edité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

+2.08%

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.95 +5.61%
0.904 +1.57%
3.715 -2.49%
1.164 -0.25%
5.264 +4.24%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.