Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Atos : Rodolphe Belmer aux commandes pour accélérer la transformation du groupe
information fournie par AOF21/10/2021 à 16:37

(AOF) - Atos (+1,70% à 44,32 euros) échappe à la baisse du marché au lendemain de la nomination de Rodolphe Belmer aux fonctions de directeur général. L'actuel directeur général d'Eutelsat prendra les commandes du spécialiste de la transformation des entreprises au plus tard le 20 janvier 2022.

" Le choix s'est porté sur M. Rodolphe Belmer pour son sens stratégique et parce qu'il a démontré dans ses précédentes fonctions son efficacité managériale et opérationnelle, ainsi que sa capacité à diriger avec succès des transformations complexes " a expliqué le président du groupe, Bertrand Meunier.

" Si son expérience antérieure chez Canal+, également en tant que Directeur général, lui donne une expérience de première main de la transformation numérique, son manque d'expérience sectorielle est notable " a commenté UBS. Rodolphe Belmer " nous semble être nommé pour gérer la restructuration du groupe (afin d'habiller la mariée en vue d'une future cession ?) ", écrit Invest Securities.

Rodolphe Belmer remplace Elie Girard, démissionnaire, qui avait remplacé Thierry Breton à la tête du groupe lors de son départ à Bruxelles. Pour la période de transition, deux cadres dirigeants du groupe, Pierre Barnabé (Big data & Cybersécurité) et Adrian Gregory (Services Financiers & Assurance et Atos|Syntel) sont nommés co-directeurs généraux par intérim.

Le spécialiste de la transformation numérique des entreprises n'a cessé d'accumuler les déboires depuis le début de l'année et il a reçu le coup de grâce sous la forme d'un important profit warning en juillet. L'accélération de la migration vers le Cloud du fait de la pandémie a en effet entrainé une accélération du déclin des activités de gestion d'infrastructures classiques.

Atos a donc décidé de chercher des partenaires pour des activités représentant 20% des revenus du groupe. Des progrès dans ce domaine ont depuis été enregistrés. Ainsi, un processus formel de recherche de partenaires pour les centres de données et les activités associées a été lancé et des marques d'intérêts d'acteurs de profils différents ont été reçues.

En ce qui concerne Unified Communications & Collaboration, des discussions avancées sont en cours.

S'agissant de sa performance au troisième trimestre, elle est ressortie sous les attentes; les métiers d'Infrastructure classique pesant sur l'activité. Le chiffre d'affaires a atteint 2,666 milliards d'euros, stable à taux de change constants, mais en baisse de 2,3% en organique. Le consensus s'élevait à 2,679 milliards d'euros. Les segments clés sur lesquels le groupe bâtit sa transformation – le Digital, le Cloud, la Sécurité et la Décarbonation – ont connu une forte croissance tandis que le chiffre d'affaires est resté impacté par les activités d'Infrastructure classique.

Pour JPMorgan, cette déception pourrait entraîner de légères révisions à la baisse du consensus de chiffre d'affaires et de croissance pour l'ensemble de l'année. " Toutefois, les investisseurs s'interrogeront également sur la valeur potentielle de la vente prévue des activités secondaires d'Atos ", ajoute l'analyste.

Enfin, les objectifs 2021 ont été confirmés. Atos prévoit un chiffre d'affaires à taux de change constants stable, une marge d'Ebita de 6% et un flux de trésorerie disponible positif.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Valeurs associées

Euronext Paris +1.16%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 21/10/2021 à 16:37:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.