Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

AT&T mise sur la vidéo avec le rachat de DirecTV

Reuters19/05/2014 à 12:00

AT&T RACHÈTE DIRECTV

par Soyoung Kim et Marina Lopes et Liana B. Baker

NEW YORK (Reuters) - Le rachat annoncé dimanche soir de l'opérateur de télévision par satellite DirecTV par AT&T pour 48,5 milliards de dollars (35,4 milliards de dollars) vient confirmer la tendance à la convergence de la téléphonie mobile et du marché de la télévision aux Etats-Unis.

L'acquisition permettra à AT&T, l'opérateur télécoms basé à Dallas, d'améliorer son offre de services groupés dans la téléphonie fixe et cellulaire, l'internet et la télévision.

DirecTV, numéro un américain de la télévision par satellite aux Etats-Unis avec 20 millions de clients, pourra de son côté offrir enfin de l'internet haut débit à ses clients, chose qu'il n'était pas en mesure de faire jusqu'à présent et qui le pénalisait par rapport à ses concurrents câblo-opérateurs.

"Nous pouvons enfin donner corps à la vision que nous avions, à savoir de pouvoir offrir des contenus premium sur de multiples supports, qu'il s'agisse des smartphones, tablettes, télévisions ou écrans d'ordinateurs", a déclaré le directeur général d'ATT, Randall Stephenson, lors d'une conférence téléphonique après l'annonce de l'OPA amicale.

Son homologue de DirecTV, Mike White, restera à la tête de l'activité de télévision par satellite qui sera basée au siège actuel de DirecTV à El Segundo en Californie, aux portes de Los Angeles.

AT&T propose actuellement un service vidéo appelé U-Verse qui sera maintenu après la finalisation de l'OPA, laquelle devrait intervenir dans environ un an.

AT&T SORT D'AMERICA MOVIL

Le rapprochement entre AT&T et DirecTV constitue la deuxième fusion majeure dans le paysage audiovisuel américain cette année après l'OPA en cours de 45 milliards de dollars de Comcast sur Time Warner Cable, qui donnera naissance au premier câblo-opérateur du pays.

AT&T propose 95 dollars pour chaque action DirecTV, dont 28,50 dollars en cash et le solde en numéraire. En comprenant la dette de DirecTV, le montant global de la transaction s'établit à 67,1 milliards de dollars.

Pour amadouer les autorités de la concurrence, AT&T a décidé de vendre sa participation de quelque 8%, d'une valeur de cinq milliards de dollars environ, dans le groupe de télécommunications America Movil du Mexicain Carlos Slim. DirecTV compte quelque 18 millions de clients en Amérique latine qui s'ajoutent à ses 20 millions d'abonnés sur le sol américain.

AT&T dit s'attendre à réaliser grâce à la reprise de DirecTV des économies de 1,6 milliard de dollars par an trois ans après le bouclage de l'opération.

Pour autant, certains analystes et investisseurs se demandent pourquoi l'opérateur, déjà confronté à un ralentissement de sa croissance, s'offre DirecTV alors que les abonnements à la télévision satellite sont en phase de ralentissement, un mouvement qui pourrait d'ailleurs s'accélérer dans les années à venir avec le développement de la télévision sur internet.

La fusion en tout cas isole Dish Network, le numéro deux de la télévision satellite et concurrent direct de DirecTV dont il a longtemps été présenté comme un possible partenaire de fusion.

DirecTV, fondé en 1994, a appartenu successivement au groupe General Electric via sa filiale Hughes Electronics, à la News Corporation de Rupert Murdoch puis au câblo-opérateur Liberty Media, qui a vendu ses parts en 2009.

Il a aujourd'hui pour principal actionnaire Berkshire Hathaway, la société d'investissement du milliardaire Warren Buffet qui réalise une belle opération avec cette fusion, sachant que celle-ci a été précédée d'une hausse de 25% de l'action depuis le début de l'année sur fond de spéculations d'OPA.

(Pierre Sérisier, Simon Carraud et Véronique Tison pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

7.635 -0.72%
5640.1 +0.05%
6.6 +0.30%
5.365 0.00%
114.43 +0.29%
0.34 +0.89%
39.79 +1.20%
170.2 -1.22%
87.26 +0.39%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.