Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GENERALI

15.260EUR
-0.85% 
Ouverture théorique 15.180

IT0000062072 G

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    15.250

  • clôture veille

    15.391

  • + haut

    15.500

  • + bas

    15.110

  • volume

    8 450 937

  • valorisation

    23 884 MEUR

  • capital échangé

    0.54%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:38:37

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GENERALI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GENERALI à mes listes

    Fermer

Assurance-L'IAIS avalise de nouvelles exigences de fonds propres

Reuters05/10/2015 à 18:54

par Huw Jones LONDRES, 5 octobre (Reuters) - Les neuf plus grands assureurs internationaux seront soumis à des exigences de fonds propres renforcées dans le cadre des nouvelles règles arrêtées par l'organe de réglementation et de contrôle au niveau mondial du secteur et destinées à éviter que les contribuables soient sollicités en cas de faillite. A la demande du groupe des vingt (G20), l'Association internationale des superviseurs de l'assurance (IAIS) a recommandé des exigences de fonds propres à un double niveau pour ces neufs compagnies internationales dont une éventuelle faillite risquerait de déstabiliser les marchés financiers internationaux, ou assureurs d'importance mondialement systèmique (G-SIIs, global systematically important insurers). Les neufs groupes d'asssurances concernés sont AIG, qui avait dû être renfloué par les contribualbes américains lors de la crise financière de 2007-2009, Prudential Financial PRU.N et MetLife MET.N pour les Etats-Unis, Allianz ALVG.DE pour l'Allemagne, Aviva AV.L et Prudential PRU.L pour le Royaume-Uni, Ping An Insurance 601318.SS pour la Chine, Generali GASI.MI pour l'Italie et Axa AXAF.PA pour la France. L'IAIS a dit lundi avoir achevé la première étape d'élaboration du deuxième niveau d'exigence de fonds propres pour ces assureurs systémiques, baptisé HLA (higher loss absorbency). Il vient compléter le BCR ou Basic Capital Requirement adpoté par l'IAIS, il y a un an. "La proposition initiale pour le HLA et le BCR désormais achevé, l'IAIS a franchi une étape majeure dans sa détermination à faire face aux risques pour le système financier international provenant des assureurs systémiquement importants ", s'est félicité Felix Hufeld, président du comité exécutif de l'IAIS, dans un communiqué. Les G-SIIs n'auront pas à rendre public les suppléments de fonds propres constitués dans ce cadre avant 2019. Mais comme pour les règles sur le capital additionnel des banques, les investisseurs voudront rapidement connaître la capacité des campagnies à respecter ces nouvelles exigences sans avoir à lever des fonds propres additionnels. Des superviseurs du secteur des assurance aux Etats-Unis se sont interrogés sur la nécessité de règles internationales de fonds propres pour les assureurs, estimant que les exigences nationales suffisaient et que les assureurs ne posaient pas les mêmes types de risques que les banques. L'IAIS a dit que le BCR correspondrait en fait aux exigences de fonds propres que les neuf G-SIIs doivent respecter dans le cadre de leur réglementation nationale. Lors d'une consultation sur le BCR, qui doit être mis en place sur une période de trois ans à compter de 2016, il avait été initialement proposé qu'il soit au moins équivalent à 75% des exigences de fonds propres prévues par la réglementation nationale. Le deuxième niveau de fonds propres, HLA, représentera en moyenne 10% de des exigences en fonds propres de base, en fonction du caractère plus ou moins risqué des engagements de la compagnie, a dit l'IAIS dans un communiqué. Ce niveau est inférieur à celui d'une proposition initiale qui prévoyait que le HLA, principalement composé de capitaux propres et de bénéfices mis en réserve, représente entre 12% et 13% des exigences de base. L'IAIS a dit que les fonds propres des neufs assureurs concernés avaient représenté en moyenne au cours des deux dernières années 260% des exigences représentées par la somme du BCR et du HLA. Si la marge de manoeuvre apparaît confortable, les assureurs pourraient devoir maintenir un volant de fonds propres conséquents en sus des exigences minimales. Ainsi au sein de l'Union européenne, les assureurs devront respecter les règles de solvabilité dite de Solvencuy II à compter du 1er janvier 2016 mais il reviendra aux autorités européennes de dire si ces exigences de fonds propres sont "équivalentes" au seul BCR ou à la somme du BCR et du HLA. Les neuf G-SIIs devront respecter la double exigence BCR et HLA à compter de 2019 dans le cadre des règles que les diriegeants du G20 devront formellement adopter lors de leur sommet du mois prochain en Turquie. Le Comité de stabilité financière du G20 doit actualiser le mois prochain la liste des G-SIIs. Communiqué de l'Association internationale des superviseurs de l'asurance sur le HLA : http://bit.ly/1jKgV7T (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

-0.85%
AXA
-0.04%
-0.51%
-0.79%
+0.53%
+0.34%

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.51 -1.92%
AXA
22.95 -0.04%
39.7 +1.90%
7.25 +1.47%
98.6 -0.15%
1.178 -0.12%
143.5 +0.28%
35.52 +0.85%
40.8 0.00%
16.32 +2.03%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.