Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GENERALI

16.840EUR
+0.25% 
Ouverture théorique 15.180

IT0000062072 G

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    16.705

  • clôture veille

    16.798

  • + haut

    16.920

  • + bas

    16.685

  • volume

    7 550 706

  • valorisation

    26 357 MEUR

  • capital échangé

    0.48%

  • dernier échange

    26.04.18 / 17:40:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GENERALI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GENERALI à mes listes

    Fermer

Assurance-L'Eiopa s'inquiète de la menace des taux bas

Reuters30/11/2014 à 22:45

(Actualisé avec détails, citations, contexte) FRANCFORT, 30 novembre (Reuters) - Certains assureurs européens risquent d'avoir du mal à remplir leurs obligations financières envers leurs clientèles dans les années à venir si les taux d'intérêt restent ultra-bas comme ils le sont actuellement, a déclaré dimanche l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (Eiopa). "Si les conditions de rendement bas persistent, certains assureurs risquent d'avoir des problèmes à respecter leurs engagements envers leurs assurés dans l'espace de huit à 11 ans", explique l'organisme de tutelle. L'Eiopa a passé ces sept derniers mois à éprouver la capacité des assureurs à résister à un éventuel choc financier et les tests de résistance ainsi pratiqués ont montré que d'une manière générale le secteur de l'assurance était bien capitalisé, a observé l'Eiopa. L'autorité ne mentionne pas l'identité des sociétés qui ont échoué aux tests de résistance, contrairement à ce qu'avait fait la Banque centrale européenne (BCE) dans sa récente évaluation des institutions bancaires. Toutefois, Eiopa précise qu'environ un quart des assureurs concernés ne remplissent pas l'exigence de solvabilité en capital (SCR), un critère essentiel de son scénario dans lequel les taux d'intérêt demeurent bas pendant une période de temps prolongée. La conclusion de l'Eiopa demeure que le secteur de l'assurance en général est bien capitalisé. "Toutefois, 14% des compagnies représentant 3% du total des avoirs, ont un taux de SCR inférieur à 100%", précise Eiopa. Pour l'ABI, l'association des assureurs britanniques, les tests de l'Eiopa démontrent que l'industrie européenne est "en bonne place et prête à faire face aux situations extrêmes testées". Les précédents tests menés par l'Eiopa, en 2011, avaient déterminé que 10% environ des assureurs ainsi éprouvés ne répondaient pas aux critères minimums de fonds propres dans le cas d'un scénario de crise. Le déficit global en fonds propres des 13 assureurs concernés avait été estimé à 4,4 milliards d'euros. Les gros assureurs tels qu'Allianz ALVG.DE, Axa AXAF.PA, Generali GASI.MI et Prudential PRU.L semblent bien préparés à la fois aux tests et aux nouvelles normes Solvency II. En revanche, les assureurs plus petits se plaignent des lourds investissements en informatique et de l'expérience en gestion du risque requise pour se conformer au nouveau régime gouvernant les fonds propres. Les autorités de tutelle ont décidé d'examiner plus attentivement le secteur des assurances après que l'assureur américain American International Group AIG.N eut frôlé la faillite lors la crise financière. (Jonathan Gould, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeurs associées

+0.25%
AXA
+0.17%
+0.19%
+0.84%
+0.27%

Mes listes

valeur

dernier

var.

210.93 -1.13%
CGG
1.97 +3.03%
1.211 +0.04%
30.4 -10.59%
15.025 +1.73%
74.44 -0.41%
1.226 -9.32%
103.2 +0.98%
51.91 +1.49%
62.68 -2.38%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.