Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ADIDAS

211.80EUR
+0.81% 
Ouverture théorique 0.00

DE000A1EWWW0 ADS

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    210.40

  • clôture veille

    210.10

  • + haut

    212.30

  • + bas

    209.70

  • volume

    9 067

  • valorisation

    44 312 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.04.18 / 21:55:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ADIDAS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ADIDAS à mes listes

    Fermer

Asie du Sud-Est-Un emploi ouvrier sur 2 menacé par l'automatisation

Reuters07/07/2016 à 09:24
    SINGAPOUR, 7 juillet (Reuters) - Plus de la moitié des 
travailleurs de cinq pays d'Asie du Sud-Est risquent fortement 
de perdre leur emploi du fait de l'automatisation des tâches au 
cours des 20 ans à venir, et le secteur du textile est concerné 
au premier chef par cette évolution, selon un rapport de 
l'Organisation internationale du travail (OIT). 
    Environ 137 millions d'ouvriers, soit 56% de la masse 
salariale du Cambodge, d'Indonésie, des Philippines, de 
Thaïlande et du Vietnam, sont ainsi concernés. 
    "Les pays qui jouent sur le faible coût de la main d'oeuvre 
doivent se repositionner. L'avantage du coût ne suffit plus", 
explique Deborah France-Massin, directrice du bureau des 
activités des employeurs au sein de l'OIT. Le rapport préconise 
des efforts de formation afin que les ouvriers puissent être 
efficaces dans un contexte de robotisation. 
    L'Asie du Sud-Est, qui compte plus de 630 millions 
d'habitants, concentre plusieurs secteurs d'activité comme le 
textile, l'automobile ou les disques durs. 
    Sur les neuf millions d'actifs dans le textile, le vêtement 
et la chaussure, 64% sont fortement menacés par l'automatisation 
en Indonésie, ainsi que 86% au Vietnam et 88% au Cambodge. 
    Les usines de vêtements du Cambodge, qui reçoivent des 
commandes de groupes comme Adidas  ADSGn.DE , Marks et Spencer 
 MKS.L  et Wal-Mart  WMT.N , emploient 600.000 personnes. 
    "Les robots deviennent meilleurs sur les chaînes de montage, 
moins onéreux et de plus en plus aptes à coopérer avec les 
salariés", indique l'OIT. 
    Le secteur du textile, du vêtement et de la chaussure est le 
plus exposé à l'automatisation, sur les cinq secteurs 
industriels passés en revue dans l'étude de l'OIT, qui 
comprennent aussi ceux de l'automobile ou de l'électronique. 
    Dans l'industrie automobile et des pièces détachées pour 
autos, plus de 60% des salariés indonésiens et plus de 70% des 
salariés thaïlandais sont menacés par des délocalisations 
d'emplois. 
    Le secteur automobile de l'Asie du Sud-Est, septième plus 
gros producteur de véhicules au plan mondial en 2015, emploie 
plus de 800.000 personnes, lit-on dans l'étude de l'OIT. 
 
 (Aradhana Aravindan; Eric Faye pour le service français) 
 

Valeurs associées

+0.81%
-1.50%
+0.67%
0.00%
+0.81%
+0.81%
-1.02%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.