Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ARTPRICE COM

15.88EUR
+8.17% 
Ouverture théorique 15.88

FR0000074783 PRC

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    14.94

  • clôture veille

    14.68

  • + haut

    16.20

  • + bas

    14.92

  • volume

    99 095

  • valorisation

    106 MEUR

  • capital échangé

    1.49%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:35:11

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    14.30

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    17.46

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ARTPRICE COM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ARTPRICE COM à mes listes

    Fermer

Artprice.com : 1er Semestre 2010 croissance de 23 % du C.A, perspectives 2ème Semestre

PR Newswire31/08/2010 à 10:30
Communiqué

PARIS, August 31, 2010 /PRNewswire/ -- Le groupe est constitué de 2 filiales, ARTPRICE USA et LSJE, toutes détenues en totalité par la société consolidante, Artprice.com

Le rapport financier semestriel au 30 juin 2010 est disponible:

- sur le site actusnews : http://www.actusnews.com

- sur le site artprice: http://serveur.serveur.com/Press_Release/2010_communication_financiere.html

Chiffres clés du premier semestre 2010

    
    Chiffre d'affaires en En      1er semestre     1er Semestre  Variation en
    Keuros                                2010             2009             %

    Internet                             2 260            1 767           +28
    Indices et autres                      176              212           -17
    prestations
    Télématique                              0                1             /
    Edition                                  4                5           -20
    Total                                2 440            1 985           +23

Le Chiffre d'affaires du premier semestre 2010 a progressé de 23 % et celui lié à l'activité Internet est en hausse de 28 % par rapport au premier semestre 2009. Ces chiffres viennent corroborer les prévisions d'Artprice sur le retour d'une croissance à 2 chiffres pour 2010 (hors place de marché).

Le résultat net au 30 juin 2010 s'améliore à -57 KEUR contre -155 KEUR au 30 juin 2009. Il serait positif sans une charge exceptionnelle du fait de tierces commentée en page 3 et suivantes du rapport financier semestriel.

La poursuite de la hausse de l'activité Internet s'explique, notamment, par la démocratisation de l'Iphone, l'Ipad et l' OS Android de Google qui amènent un fort relais de croissance pour l'activité d'Artprice dont l'immense majorité de ses clients dans le monde sont des CSP+ nomades de par leurs métiers.

Les Smartphones Internet vont ainsi permettre à Artprice de doubler le CA Internet à une vitesse bien supérieure à l'Internet fixe. Pour information, 3,6 milliards de personnes auront accès à Internet en 2015 (source : Le Monde ). Artprice confirme aussi la croissance à 3 chiffres pour 2010 de My Art Collection by Artprice, le portefeuille d'oeuvres d'art associé à l'ensemble des services d'Artprice.

De même, tous les investissements relatifs à la directive européenne sur les services (libéralisation des ventes aux enchères par voie électronique au 28/12/2009) ont été comptabilisés en poste de charge sur le 1er semestre 2010.

Enfin, Artprice avec son modèle de quasi-gratuité de sa place de marché normalisée, absorbe ainsi plus rapidement que prévu le marché mondial des ventes de gré à gré sans la moindre perte d'exploitation.

Selon thierry Ehrmann, Fondateur et Président d'Artprice, cette stratégie désormais éprouvée par plus de 5 ans de croissance exponentielle de l'offre était nécessaire pour être un acteur mondial incontournable de la libéralisation des ventes aux enchères par voie électronique au 28/12/2009 par sa place de marché normalisée. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : selon le rapport d'activité 2005 du Conseil des Ventes Volontaires de meubles aux enchères publiques, "l'offre sur Artprice était de 1,3 milliard d'euros d'oeuvres d'art". En 2006, l'offre était de 2,7 milliards d'euros d'oeuvres d'art. En 2007, l'offre était de 4,32 milliards d'euros d'oeuvres d'art. Pour 2008, l'offre était de 5,4 milliards d'euros d'oeuvres d'art. Pour 2009, Artprice confirme avoir constaté un volume d'environ 5,85 milliards d'euros d'oeuvres d'art avec un taux de vente estimé de l'ordre du tiers sur lesquelles Artprice n'est pas encore commissionnée dans l'attente de la Directive Services propres aux enchères en ligne où elle pourra alors être commissionnée.

Les capitaux propres en comptes consolidés s'améliorent à 12 813 kEuros contre 12 468 kEuros. Ces résultats confirment la maîtrise des coûts d'exploitation en période de crise économique mondiale et notamment sur le marché de l'Art. Artprice.com, en 13 ans, a mis en place l'ensemble des process industriels permettant de limiter l'effectif à une moyenne inférieure à 40 personnes pour un groupe où les charges, incluant Artprice Images(R) demeurent inchangées jusqu'à 30 ME de CA.

Artprice n'a aucun emprunt obligataire, une dette bancaire proche de zéro et dispose d'une trésorerie conséquente. Perspectives d'avenir :

Transposition de la Directive Européenne des enchères électroniques en droit français et perspectives 2010

Artprice publiera un communiqué à la rentrée, dédié spécifiquement à la Directive Européenne portant sur les enchères électroniques et sa position.

La transposition, en droit interne, de la Directive Communautaire 2006/123/CE sur les services incluant la notion d'opérateur en ligne pour les ventes aux enchères électroniques est parfaitement conforme aux différents travaux parlementaires et commissions auxquels Artprice a amené préalablement son concours et ses données.

La Commission Européenne vient d'épingler sévèrement la France avec un avis motivé, pour le retard pris dans la transposition de la Directive Services, pour l'enjoindre de lui signaler les mesures réglementaires qu'elle compte prendre pour transposer cette directive européenne sur les services au plus vite.

C'est le deuxième coup de semonce des services du commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier. Cette Directive, dont l'ancienne version était plus connue sous le nom de Directive Bolkenstein, devait être transposée au plus tard le 27 décembre 2009, mais la France a pris un retard très important et injustifié, pénalisant fortement les acteurs européens comme Artprice.

La Commission estime que le retard pris dans la transposition engendre des coûts importants pour les entreprises européennes. La France avait donc jusqu'au 24 août 2010 pour répondre à la Commission. Désormais, Bruxelles peut légitimement saisir la Cour de justice de l'UE, entamant ainsi la troisième étape de la procédure d'infraction européenne.

Dans le cadre d'un rendez-vous officiel, le 27 juillet 2010, devant la présidente du Conseil des Ventes Volontaires, Autorité de régulation du marché de l'art, comme l'est l'AMF pour les marchés financiers, Thierry Ehrmann, PDG d'Artprice, a rappelé que la France, en matière de Marché de l'Art, ne cessait, depuis 30 ans, de perdre régulièrement des places avec, désormais, la Chine durablement ancrée en sa qualité de numéro trois mondial (voir page 10 du rapport financier semestriel).

Chiffres à l'appui, le PDG d'Artprice a démontré, de manière incontestable, que la réforme du 10 juillet 2000 n'a pas été bénéfique pour la France, de par son manque d'ambition et son côté protectionniste. Malgré des chiffres en trompe-l'oeil sur le segment "Fine Art", la perte de marché pour la France ne cesse de s'accélérer dans un secteur où les pertes d'emploi se comptent désormais en milliers (source : Rapport économique édité par Le Serveur Judiciaire/Artprice 2010).

C'est donc un calendrier législatif comportant un contexte politique et économique extrêmement favorable à Artprice qui se met en place en septembre par l'injonction de la commission où la France avait donc jusqu'au 24 août 2010 pour satisfaire à cette dernière.

Enfin, l'adoption par les 27 Etats membres de l'Union Européenne du traité de Lisbonne, qui a pris effet le premier décembre 2009, renforce considérablement la position juridique et les actions judiciaires d'Artprice face à des actions concertées d'un courant ultra-minoritaire qui voit son monopole franco-français s'effondrer.

Il est nécessaire de préciser que l'immense majorité des Maisons de Ventes Françaises et Experts (94,5%) travaillent depuis 1987 avec Artprice.

Evolution du Marché de l'Art au second semestre 2010

Concernant l'évolution du Marché de l'Art face à la crise mondiale, Artprice indique que, grâce à l'AMCI (l'Art Market Confidence Index est l'indice de confiance du marché de l'art en temps réel), la référence dans le marché de l'art et la presse économique, en Août 2010, une hausse de confiance, à la lecture de l'AMCI, est constatée sur l'ensemble des pays qui couvre 90 % du marché de l'art. Cette confiance se retrouve particulièrement aux USA qui ont été les premiers touchés par la crise du marché de l'Art. Les résultats spectaculaires de Sotheby's, leader mondial des ventes aux enchères, cotée à la Bourse de New York avec une hausse de 116 %, attestent les chiffres et prévisions d'Artprice.

Source : http://www.artprice.com (c)1987-2010 Thierry Ehrmann

Découvrir l'alchimie et l'univers d'Artprice avec le documentaire d'Artprice http://web.artprice.com/video ou écrire à Artprice pour recevoir sans frais ce DVD

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'art avec plus de 27 millions d'indices et résultats de ventes couvrant 405 000 artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du marché de l'art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d'images ou gravures d'oeuvres d'art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 3600 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du marché de l'art pour les principales agences et 6300 titres de presse dans le monde. Artprice diffuse auprès de ses 1 300 000 membres (member log in), ses annonces normalisées, qui constituent désormais la première place de marché mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d'Art (source Artprice). Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris : Euroclear: 7478 - Bloomberg : PRC Reuters : ARTF Sommaire des communiqués d'Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Contact: Josette Mey - tel: +33(0)478-220-000, e-mail: ir@artprice.com

Artprice.com

Contact: Josette Mey - tel: +33(0)478-220-000, e-mail: ir@artprice.com

Valeurs associées

+8.17%

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.231 0.00%
11.31 0.00%
4.181 0.00%
75.2 -0.27%
16.93 -0.18%
73.66 +0.08%
18.53 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.