Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Arrêt d'un appel d'offres avec Areva en Finlande

Reuters24/02/2013 à 16:04

LE FINLANDAIS FENNOVOIMA ARRÊTE UN APPEL D'OFFRES AVEC AREVA

PARIS/HELSINKI (Reuters) - Le consortium nucléaire finlandais Fennovoima a décidé d'arrêter un appel d'offres auquel participaient le groupe français Areva et le japonais Toshiba pour un réacteur de forte puissance et d'ouvrir des discussions avec ce dernier, a-t-on appris de source industrielle en France.

Le consortium finlandais, qui envisage la construction de ce réacteur dans le nord de la Finlande, à Pyhajoki, devait trancher cette année entre Areva et Toshiba.

"Fennovoima va annoncer l'arrêt de l'appel d'offres et ouvrir des discussions avec Toshiba sur un réacteur de forte puissance", a-t-on déclaré à Reuters.

Une porte-parole d'Areva en Finlande a confirmé l'information.

"A ce que nous avons compris, ils continuent les discussions (au sujet du réacteur de forte puissance) avec seulement un seul fournisseur potentiel maintenant, mais nous devrions poursuivre les négociations sur des réacteurs de plus petite taille", a-t-elle déclaré à Reuters.

Le consortium communiquera sur ce dossier lundi, a déclaré une porte-parole de Fennovoima.

Le groupe public russe Rosatom avait pour sa part annoncé samedi que Fennovoima l'avait contacté et que cela avait constitué une "surprise".

En France, Areva "s'étonne" de voir l'ex-patron de l'autorité de sûreté nucléaire finlandaise Jukka Laaksonen, aujourd'hui responsable des exportations chez Rosatom, se retrouver ainsi partie prenante aux discussions.

"SITUATION PAS CLAIRE"

"Nous nous étonnons, pour des raisons évidentes de respect des règles d'éthique et de conflit d'intérêts, de la présence dans les discussions de M. Laaksonen comme représentant de l'industrie nucléaire russe", a dit à Reuters un porte-parole du groupe français, à Paris.

Il juge la situation confuse mais souligne qu'Areva reste sur les rangs pour un éventuel réacteur de moyenne puissance.

"La situation n'est pas claire, avec la sortie d'E.ON et l'annonce de l'ouverture de discussions avec Toshiba mais aussi avec les Russes", a-t-il dit. "De notre côté, nous continuons de travailler à une offre EPR. Les Finlandais nous invitent en outre à travailler à un projet de réacteur de taille moyenne et nous allons le faire."

Selon la porte-parole d'Areva en Finlande, Fennovoima a commencé à modifier ses choix après la décision de son principal actionnaire, la compagnie allemande d'électricité E.ON, de sortir du projet, dont le coût est estimé entre quatre et six milliards d'euros.

Les autres parties au tour de table de Fennovoima, une soixantaine de sociétés finlandaises, ont fait savoir ce mois-ci qu'elles reprendraient les 34% du groupe allemand. La question du financement ne serait toutefois pas complètement réglée.

Areva a fait les gros titres en Finlande à cause des retards et des dépassements de coûts accumulés dans la construction du réacteur nucléaire EPR d'Olkiluoto 3, construit en collaboration avec l'allemand Siemens.

Le projet de Pyhajoki, premier réacteur annoncé après la catastrophe de Fukushima, au Japon, a pour objectif de produire une électricité bon marché pour ses actionnaires, parmi lesquels figurent le fabricant d'acier inoxydable Outokumpu ou le distributeur Kesko. Il doit entrer en production dans les années 2020.

Avec Jussi Rosendahl; Emmanuel Jarry et Danielle Rouquié, édité par Pascal Liétout

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.