1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Areva: Vers un accord dans les prochains jours sur l'EPR finlandais
Reuters10/03/2018 à 18:17

AREVA: VERS UN ACCORD DANS LES PROCHAINS JOURS SUR L'EPR FINLANDAIS

PARIS/HELSINKI (Reuters) - Areva SA, son partenaire Siemens et leur client finlandais TVO s'acheminent vers un accord sur la construction du réacteur EPR troisième génération d'Olkiluoto, a-t-on appris samedi auprès de TVO et de source proche du dossier, confirmant une information du quotidien le Monde.

"Les discussions avec le fournisseur ont bien progressé. Il est possible qu'un accord soit conclu dans les prochains jours", a déclaré à Reuters un porte-parole de Teollisuuden Voima (TVO), Pasi Tuohimaa.

Les discussions menées par le président d'Areva Philippe Varin et son directeur général Philippe Soulié sont en phase de finalisation, confirme-t-on de source proche du dossier. "On s'oriente vers un bon accord pour Areva", poursuit-on.

Selon le Monde, Areva s'engagerait à payer à TVO des pénalités de plusieurs centaines de millions d'euros, afin de régler le conflit qui l'oppose à TVO sur les retards et dépassements de coûts du réacteur nucléaire en construction en Finlande.

L'accord a pour objectif de mettre un terme à la procédure d'arbitrage international engagée depuis une dizaine d'années, précise-t-on de source proche du dossier.

Dans le cadre de cet arbitrage, chaque partie réclamait à l'autre plusieurs milliards d'euros de dédommagement pour un chantier qui a pris près de dix ans de retard sur le calendrier initial.

(Tuomas Forsell et Michel Rose, Julie Carriat pour le service français)

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ppsoft
    11 mars12:06

    M544 : Sur le parc français, AREVA NP (Framatome) était un fournisseur d'équipements et d'études pour EDF qui; lui, était architecte ensemblier. Donc, Framatome savait faire la machine. Mais il manquait la compétence architecturale d'ensemble, et la connaissance opérationnelle du besoin d'un exploitant. C'est capital, surtout quand on s'adresse aux marchés internationaux qui ont d'autres normes, autorité de sûreté, et besoins d'exploitation. Et ça, la direction sur-politisée est passée à côté...

    Signaler un abus

  • M8481285
    11 mars10:19

    Lauvergon a toujours la Légion d'Honneur et n'est pas encore passée en jugement ?

    Signaler un abus

  • M5441845
    11 mars10:15

    Il y a quand même eu une erreur monstre d' AREVA de se lancer seul dans la construction d'un réacteur nucléaire en se passant de l'expertise d'EDF qui en avait construit 60. AREVA savait faire le combustible pas la machine. C'est comme si TOTAL se mettait a faire de voitures. Excès de confiance de leur PDG de l'époque. Il ne suffit pas de s'appeler Anne pour être une sainte.

    Signaler un abus

  • M5441845
    11 mars10:12

    J'espère quand même qu'il va marcher parce qu'on vient d'en refiler 6 à l'Inde...

    Signaler un abus

  • M6695204
    11 mars08:40

    et c'est la lauvergeon qui va payer???

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5566.29 +0.16%
1.11365 +0.02%
22.9 +0.88%
27.715 +0.64%
2.237 -2.31%

Les Risques en Bourse

Fermer