Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Areva : le plan d'économies inquiète les 42 000 salariés

Le Parisien05/05/2015 à 09:14

Areva : le plan d'économies inquiète les 42 000 salariés

Comment le fer de lance du nucléaire français, filière d’excellence que de nombreux pays nous envient, en est-il arrivé là ? Areva a essuyé 4,8 milliards d'euros de pertes en 2014 et près de 8 milliards d'euros de déficit sur quatre ans. Mercredi, selon Le Figaro, les dirigeants de l'entreprise doivent rencontrer les représentants syndicaux pour préciser le volet social du plan de performance d'un milliard d'euros que le groupe entend appliquer au cours des trois prochaines années. Selon les syndicats, la coupe pourrait être sévère, touchant près de 15% de la masse salariale.

Pas de licenciements secs. Au lendemain de l'annonce des résultats, alors que l'Etat est actionnaire à 87% de l'entreprise, le gouvernement a assuré qu'il n'y aurait pas de licenciements secs. La direction d'Areva a promis de privilégier les départs volontaires ou anticipés. L'Etat-major du groupe a déjà annoncé la suppression de 1 500 postes en Allemagne... Selon les syndicats, le pire pourrait même arriver : «Areva peut mourir, tout à fait. On est en danger, c’est une question de survie. Dans un an, on peut très bien arrêter le paiement et être dans une situation catastrophique», a lancé Jean-Pierre Bachman, coordinateur CFDT Areva. Et d'ajouter : «Si on veut trouver un milliard, cela ne va pas se faire comme ça. Cela va toucher l’emploi, de manière importante, cela touchera les rémunérations, les conditions de travail, les statuts collectifs, les garanties collectives, le temps de travail. C’est extrêmement préoccupant.»

VIDEO. Perte colossale pour le géant du nucléaire Areva

Entrée possible des Chinois dans le capital. Pour autant, si ce plan d'économies semble inévitable, il ne sera probablement pas suffisant. Le groupe a besoin d'argent frais, «au moins 3,9 milliards d'euros» selon les syndicats, et va devoir se séparer de plusieurs activités. Selon Les Echos, Engie (ex-GDF-Suez) aurait déjà mandaté ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • md24750
    05 mai10:25

    Pourtant "la reprise est là" qu'il a dit du Q O N.

    Signaler un abus

  • olive84
    05 mai10:19

    vu les avantages considérables de ces gens et les resultats catastrophiques de cette boite, il serait tps que cela cesse!!! c est l excellence ds la nullité et les pertes astronomiques

    Signaler un abus

  • jean.coq
    05 mai09:53

    J'ai travaillé dans une boite ou nous étions les medilleurs du secteur!!! On étaitent tellement bon qu'un jour il a fallu mettre la clé sous le paillasson. . Quand je lis ce titre "filière d'excellence que le monde nous envie" et "une perte de 4,8 milliards" je me demande en quoi est l'excellence.

    Signaler un abus

  • JUFRABRE
    05 mai09:44

    Les chiffres présentés sont incontrôlables et incontrôlés...Tout ça pour préparer à la prochaine venue de l'actionnariat chinois et la vente de nouvelles centrales en chine !! Mais avant, il faudra monter au chinois qu'un gros effort de rentabilité et de gestion a été fait, d'où l'opération en cours...

    Signaler un abus

  • dumont47
    05 mai09:36

    c,est clair les chinois feront mieux que les français, chercher l'erreur....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.0713 +0.28%
31.8 +11.50%
18.28 +0.66%
184 0.00%
42.53 +0.14%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.