Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Areva-Le CEA soutient le rapprochement en cours avec EDF

Reuters 31/03/2015 à 16:04

* Mouvement positif indépendamment des liens capitalistiques-CEA * Possibles annonces sur Areva dans les semaines à venir-Brottes * Une alliance Areva-EDF envisageable dans les réacteurs (Actualisé avec éléments de calendrier) PARIS, 31 mars (Reuters) - Un rapprochement des équipes d'Areva AREVA.PA et d'EDF EDF.PA serait positif indépendamment des liens capitalistiques qui peuvent être envisagés entre les deux groupes, a estimé mardi Daniel Verwaerde, l'administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Le président de la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, François Brottes, a par ailleurs évoqué la possibilité que des décisions sur l'avenir Areva soient annoncées au cours des prochaines semaines. Le quotidien Les Echos rapportait vendredi qu'EDF envisageait de prendre une participation majoritaire dans l'ensemble d'Areva NP, qui regroupe la conception, la fabrication et la maintenance des réacteurs nucléaires, ainsi que la fabrication de gros composants nécessaires au fonctionnement des centrales. "Il y a une volonté de faire en sorte que, sur un certain nombre de thématiques, dont la construction de réacteurs (...), EDF et Areva travaillent davantage ensemble. On ne peut que recommander un rapprochement des équipes", a déclaré Daniel Verwaerde en marge d'une conférence de presse du CEA. "Indépendamment des affaires capitalistiques, qui pour moi sont un peu d'une autre nature (...), le simple fait que les équipes travaillent mieux ensemble ne peut qu'aller dans le bon sens." Daniel Verwaerde, nommé fin janvier à la tête du CEA et également membre du conseil d'administration d'Areva, n'a pas souhaité se prononcer sur l'échéance à laquelle un rapprochement entre Areva et EDF pourrait se concrétiser. "Le diable étant dans les détails, il y a à examiner tout ce qui est faisable et tout ce qui ne l'est pas, en quoi on gagne ou on perd quelque chose, et finalement l'histoire montre que ce n'est pas si simple." François Brottes a de son côté déclaré à Reuters que "les décisions concernant Areva pourraient être annoncées dans les semaines qui viennent". "Pour moi il ne faut pas trop attendre", a-t-il ajouté. Le CEA est le premier actionnaire du groupe nucléaire public en difficulté avec 54% du capital, détenant ainsi la majorité des 87% contrôlés directement ou indirectement par l'Etat français. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a indiqué à plusieurs reprises que des rapprochements capitalistiques entre les deux groupes pourraient intervenir dans certaines activités, en particulier dans les réacteurs, "de l'ingénierie à la maintenance". Areva a prévu d'élaborer d'ici à fin juillet un plan de financement qui devrait inclure "des partenariats comportant un volet financier" et un renforcement de ses fonds propres incluant potentiellement une augmentation de capital. ID:nL5N0W60DR (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

0.00%
EDF
-0.22%

Mes listes

valeur

dernier

var.

DAX
12210.55 -0.22%
122.85 -0.08%
1.13905 0.00%
0.898 -0.01%
63.62 +0.10%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.