Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ArcelorMittal table sur une amélioration au 1er semestre

Reuters07/02/2012 à 13:41

ARCELOR PRÉVOIT UNE AMÉLIORATION DE SES RÉSULTATS AU 1ER SEMESTRE

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - Le numéro un de la sidérurgie ArcelorMittal a annoncé mardi prévoir une amélioration de ses résultats au premier semestre 2012 après une fin d'année 2011 difficile, grâce à une hausse de la demande d'acier et de nouvelles baisses des coûts.

Le groupe, qui produit quelque 7% de l'acier mondial, prévoit un retour de ses livraisons d'acier à leur niveau de début 2011 et une poursuite de la hausse de sa production minière.

L'excédent brut d'exploitation (EBE) du premier semestre est attendu en baisse par rapport au résultat premier semestre 2011, mais en hausse par rapport au second semestre de l'an dernier.

"Nous prévoyons une hausse des livraisons et des prix aux premier trimestre en Europe et aux Etats-Unis, ce qui signifie que le marché de l'acier s'améliore par rapport au second semestre 2011", a déclaré son directeur financier Aditya Mittal, lors d'une conférence téléphonique.

"La situation économique en Europe reste une véritable préoccupation, mais nous prévoyons une amélioration du sentiment par rapport au quatrième trimestre", a-t-il ajouté.

En Bourse, la valeur gagne 2,07% à 16,495 euros en fin de matinée. C'est la plus forte hausse du CAC 40 et de l'Eurostoxx 50, alors que l'indice sectoriel perd 1,4%.

La bonne tenue de l'action est également encouragée par la réduction de l'endettement net du groupe, l'objectif qu'il s'était fixé étant atteint avec six mois d'avance, comme le soulignent les analystes de Natixis.

DEMANDE D'ACIER EN HAUSSE EN 2012

La dette nette est en baisse de 2,4 milliards de dollars au T4 2011. Elle a été ramenée à 22,5 milliards de dollars au 31 décembre, grâce à une amélioration des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de $2,9 milliards, à des rentrées de $0,8 milliard provenant de la cession de MacArthur Coal et à des gains de change, précise le groupe dans un communiqué.

Les perspectives pour le premier semestre ont également été plutôt bien accueillies par les analystes financiers.

"Des livraisons au même niveau qu'au premier semestre 2011, c'est un niveau plutôt convenable", commente Neil Sampat de Nomura, qui ajoute que le marché salue aussi des résultats annuels conformes au consensus.

Le groupe estime notamment que les signaux sont encourageants en ce qui concerne la demande en Amérique du Nord et prévoit une amélioration progressive de la production en Chine en début d'année après une très mauvaise fin d'année 2011.

ArcelorMittal a annoncé pour le quatrième trimestre 2011 une baisse de 29% de son excédent brut d'exploitation (EBE) à 1,71 milliard de dollars, à peu près conforme au consensus Reuters.

La perte nette du quatrième trimestre se monte à un milliard de dollars (760,25 millions d'euros), alors que le marché attendait un profit de 102 millions de dollars.

Le conseil d'administration propose de maintenir le dividende annuel à 0,75 dollar par action au titre de 2011.

ArcelorMittal n'a par ailleurs aucun projet de se séparer d'activités minières mais continuera à céder des activités non stratégiques, a indiqué son directeur financier.

Globalement, le groupe s'attend à une croissance de 4,6% de la demande mondiale d'acier en 2012, avec une contraction de la demande en Europe, mais une hausse de 5,5% en Amérique du Nord et une progression de 5,2% en Chine.

Avec Jean-Michel Belot à Paris; Danielle Rouquié et Juliette Rouillon pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.