1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ArcelorMittal abaisse sa prévision de résultat de 2013

Reuters01/08/2013 à 14:35

ARCELORMITTAL REVOIT EN BAISSE SA PRÉVISION DE RÉSULTAT DE 2013

par Robert-Jan Bartunek

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal a abaissé jeudi sa prévision d'excédent brut d'exploitation pour cette année en raison notamment d'une demande inférieure aux attentes en Europe et aux Etats-Unis et d'une baisse des prix des matériaux bruts.

Le premier sidérurgiste mondial, qui produit 6% à 7% de l'acier mondial, estime à présent que la consommation d'acier aux Etats-Unis sera stagnante, voire augmentera au mieux de 1%, en 2013, tandis qu'en Europe elle diminuera de 1,5% à 2,5%.

Il projetait auparavant une croissance de 2% à 3% aux USA et une décrue de 0,5% à 1,5% en Europe.

L'Ebitda dépassera 6,5 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros) en 2013, a-t-il dit, alors qu'il avait auparavant déclaré qu'il dépasserait les 7,1 milliards de dollars enregistrés en 2012.

En Bourse, l'action perd 2,3% à 9,668 euros à 11h27, deuxième plus forte baisse de l'indice CAC 40 à Paris (+0,44%). Elle recule de 25% depuis le début de l'année.

"Le consensus du marché était déjà à 6,6 milliards de dollars, donc leur prévision a été ramenée au niveau où se trouvait déjà le marché", constate un analyste londonien.

ArcelorMittal pense que les livraisons d'acier augmenteront de 1% à 2% cette année, grâce à une hausse de 3% de la consommation mondiale d'acier. Il estime que tous les continents, Europe exceptée, solliciteront plus d'acier qu'en 2012.

ArcelorMittal a vendu 45% environ de son acier en Europe l'an passé.

La sidérurgie mondiale subit le contrecoup d'une baisse de la demande en Europe, frappé par la récession, et en Chine, dont la croissance ralentit.

Le directeur financier Aditya Mittal a dit lors d'une téléconférence qu'au premier semestre la consommation d'acier des Etats-Unis avait baissé de 5,6%, tandis que dans l'Union européenne elle s'était tassée de 5,7%, le Brésil ne connaissant qu'une croissance de 0,3%.

"Ce sont des marchés primordiaux pour ArcelorMittal. La Chine, un marché où ne sommes pas très présents en termes de production, connait une hausse de 8,5%", a-t-il noté.

Pour le deuxième trimestre, ArcelorMittal a fait état d'un Ebitda qui a chuté de 33,5% à 1,70 milliard de dollars, alors que le consensus Reuters le donnait à 1,75 milliard.

Les investissements seront augmentés à 3,7 milliards de dollars contre 3,5 milliards précédemment en raison d'investissements supplémentaires au Brésil.

Le groupe, déclassé en catégorie spéculative en 2012, a précisé que sa dette nette avait diminué à 16,2 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre. Mais il a ajouté qu'elle remonterait à 17 milliards au terme du second semestre, en raison de l'investissement dans le fonds de roulement et du versement du dividende annuel.

Il a confirmé son objectif d'une dette nette de 15 milliards de dollars à moyen terme, mais ne compte pas récupérer de sitôt une note en catégorie d'investissement.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.