Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Aramis Group Group révise à la hausse ses objectifs annuels
information fournie par AOF08/09/2021 à 08:39

(AOF) - Aramis Group a révisé à la hausse de ses objectifs annuels de volumes et de chiffre d'affaires pour l'exercice 20211, tirés par la croissance des ventes de véhicules reconditionnés. Dans le contexte sanitaire actuel, le groupe a connu une activité soutenue au cours des dernières semaines et plus globalement au cours des derniers mois, avec un troisième trimestre particulièrement solide.

Ce dynamisme reflète des tendances fortes de transformation du marché de l'achat de voitures avec des consommateurs de plus en plus enclins à acheter leur véhicule en ligne, la pertinence du positionnement d'Aramis Group, notamment sur le segment très dynamique des ventes aux particuliers et plus particulièrement via son activité de véhicules reconditionnés, qui est au cœur de sa stratégie de croissance rentable, la performance de son modèle de sourcing multicanal, et les effets positifs de l'accélération des campagnes marketing lancées ces derniers mois par le groupe.

En conséquence, Aramis Group révise à la hausse ses perspectives de volumes de ventes et de chiffre d'affaires pour l'exercice clos au 30 septembre 2021 et prévoit désormais :

Un volume de ventes pro forma de voitures d'occasion reconditionnées B2C d'environ 50 000 unités, soit une croissance organique de +38 % par rapport à 2020 (contre environ 45 000 unités et +23 % de croissance initialement prévus);

Un chiffre d'affaires organique d'environ 1,350 milliard d'euros (contre plus de 1,250 milliard d'euros initialement prévus).

Dans ce contexte de forte croissance de son activité et dans un environnement d'approvisionnement contraint, le groupe entend saisir les opportunités lui permettant de sécuriser son niveau de stock de véhicules.

Ainsi, le besoin en fonds de roulement opérationnel pourrait s'élever à environ 35 jours au 30 septembre (contre environ 25 jours initialement prévus).

Le Groupe confirme ses autres prévisions pour l'exercice 2021, qui demeurent par conséquent inchangée

AOF - EN SAVOIR PLUS

Un mouvement de consolidation devrait se produire

Selon une étude réalisée par le cabinet Roland Berger et la banque Lazard auprès de 600 entreprises du monde entier, les équipementiers automobiles ont lourdement pâti de la chute du marché automobile sur les six premiers mois : leur marge d'exploitation (Ebit), a chuté à 1,7% (contre 5,1% l'an dernier). Leur endettement s’est alourdi, dépassant, le plus souvent, trois fois leur Ebitda. D’après l’étude, suite à des ventes de véhicules légers neufs qui ne devraient pas dépasser 72 millions en 2020 sur le plan mondial (- 20% sur un an), les revenus des sous-traitants chuteront de 15 % à 20 %. Dans ce contexte fortement dégradé, le nombre d'opérations de fusions-acquisitions, qui devrait une nouvelle fois baisser en 2020, devrait rebondir l’an prochain. Sur un secteur, en pleine transformation, toutes les entreprises n’auront pas, en effet, les moyens d’adapter leur appareil de production à l'électrification des motorisations par exemple.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.99%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.