Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après un entretien, Tsipras et Merkel évoquent des progrès

Reuters23/04/2015 à 19:57

ALEXIS TSIPRAS ET ANGELA MERKEL ÉVOQUENT DES PROGRÈS APRÈS UN APARTÉ À BRUXELLES

par Paul Taylor et Reinhard Becker

BRUXELLES/BERLIN (Reuters) - Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a plaidé jeudi après un entretien avec la chancelière allemande, Angela Merkel, en faveur d'une accélération des discussions en vue d'un accord permettant le versement de nouvelles aides à Athènes en échange de réformes structurelles.

L'aparté entre les deux chefs de gouvernement s'est déroulé avant le Conseil européen convoqué en urgence à Bruxelles pour débattre de la crise des migrants en Méditerranée, à la veille d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Riga, en Lettonie.

Alexis Tsipras et Angela Merkel ont noté que des "progrès importants" avaient été accomplis depuis leur précédente rencontre, le 23 mars à Berlin, a dit un responsable grec.

"Le Premier ministre a demandé que les procédures soient accélérées afin que (...) la décision prévoyant un premier accord provisoire d'ici la fin avril soit mise en oeuvre", a-t-il ajouté.

L'Allemagne n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Des responsables de l'Union européenne avaient déclaré auparavant qu'Angela Merkel souhaitait, lors de son entretien avec Alexis Tsipras, réaffirmer son souhait de voir la Grèce rester dans la zone euro et éviter un défaut sur sa dette, mais aussi souligner que le gouvernement grec devait s'engager sur des mesures détaillées et chiffrées.

"Au plus haut niveau, les Allemands veulent garder la Grèce dans la zone euro et trouver une solution, mais le temps commence à manquer et il se pourrait qu'il y ait de nouveaux drames avant que Tsipras se décide à conclure un accord", a dit un haut responsable.

"LES PROGRÈS NE SONT PAS SATISFAISANTS"

Le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, qui se trouvait jeudi à Berlin, a évoqué des doutes croissants sur la situation de la Grèce en soulignant que l'instabilité financière risquait de compromettre la croissance économique. Il a ajouté ne pas croire à un accord avant la fin du mois mais plutôt dans le courant du mois de mai.

"Les progrès ne sont pas satisfaisants", a-t-il dit à la chaîne de télévision ARD.

Des responsables grecs et de la zone euro ont déclaré mercredi que la Grèce pourrait probablement honorer ses obligations financières jusqu'en juin en utilisant toutes les liquidités disponibles dans le secteur public, mais qu'une nouvelle aide serait indispensable pour lui permettre de rembourser les prêts du Fonds monétaire international (FMI) arrivant à échéance en juillet et en août.

"Nous ne pouvons pas attendre juin pour conclure un accord à cause de nos problèmes de liquidités. Nous devons trouver une solution avant", a dit à Reuters une source gouvernementale à Athènes qui a requis l'anonymat.

Le quotidien grec Kathimerini a rapporté jeudi que le gouvernement envisageait de demander au Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds d'aide aux pays de la zone euro créé après la crise de la dette, de racheter des emprunts grecs détenus par la Banque centrale européenne (BCE) pour permettre le remboursement des dettes arrivant à échéance cet été.

Une telle démarche équivaudrait à un troisième plan d'aide de la zone euro et nécessiterait donc le feu vert des Etats membres, voire du Parlement de certains pays, comme l'Allemagne et la Finlande.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.