Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après révision, l'Italie a échappé de peu à la récession
Reuters15/10/2014 à 16:10

 (Actualisé avec le déficit public) 
    ROME, 15 octobre (Reuters) - Le produit intérieur brut 
italien (PIB) du premier trimestre, initialement annoncé en 
baisse, est finalement ressorti stable, tant et si bien que le 
pays n'est pas retombé en récession au deuxième trimestre comme 
on le pensait jusqu'ici. 
    L'Institut national de la statistique (Istat) avait 
précédemment annoncé une baisse de 0,1% du PIB au premier 
trimestre, suivie d'une contraction - confirmée mercredi - de 
0,2% au trimestre suivant. Une récession est définie 
techniquement par deux trimestres consécutifs de contraction. 
    La révision du premier trimestre est due à des changements 
de méthodologie à l'échelle de l'Union européenne, qui devraient 
avoir un effet positif sur le PIB de cette année et accorder 
ainsi davantage de marge de manoeuvre au gouvernement pour 
contenir le déficit budgétaire sous la barre de 3%. 
    Sur un an, la contraction du PIB du premier trimestre a été 
révisée à 0,3% au lieu de 0,4%. Celle du deuxième trimestre a 
été revue en revanche à 0,3% au lieu de 0,2%. 
    La nouvelle méthodologie, appelée SEC 2010, modifie le 
calcul des dépenses de recherche et de défense et inclut 
également les revenus d'activités illégales comme le trafic de 
drogue ou la prostitution. 
    L'Istat a par ailleurs annoncé que le déficit public avait 
représenté 3,8% du PIB au premier semestre contre 3,5% sur la 
période comparable de 2013. 
    L'Italie a un objectif pour 2014 d'un déficit de 3,0% du 
PIB, soit l'extrême limite tolérable pour l'Union européenne, 
après 2,8% en 2013.     
     
     
    Tableau de l'évolution du PIB (estimations précédentes entre 
parenthèses) : 
                         T2 2014             T1 2014 
    - sur un trimestre  -0,2 (-0,2)         0,0  (-0,1) 
    - sur un an         -0,3 (-0,2)        -0,3  (-0,4) 
 
 (Isla Binnie, Véronique Tison pour le service français, édité 
par Benoît Van Overstraeten) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer