Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après Ford et GM, Toyota quitte l'Australie

Reuters10/02/2014 à 12:08

DÉPART EN 2017 DE TOYOTA DE L'AUSTRALIE

MELBOURNE/TOKYO (Reuters) - Toyota a annoncé lundi qu'il cesserait de produire des voitures et des moteurs en Australie à compter de 2017, emboîtant ainsi le pas à General Motors et Ford qui avaient annoncé l'an dernier leur retrait du pays.

L'Australie, autrefois une base de production dynamique pour l'industrie automobile, paie ainsi le niveau élevé de ses coûts et l'appréciation de sa devise, qui rend les voitures importées meilleur marché.

"Nous avons tout fait pour nous adapter, mais la réalité est qu'il y a trop de facteurs au-delà de notre contrôle qui font qu'il n'est pas viable de produire des voitures en Australie", a déclaré dans un communiqué Max Yasuda, président de Toyota Australia.

Quelque 2.500 emplois seront concernés par la fermeture de l'usine australienne en 2017, a ajouté le groupe.

Le départ de Toyota après plus d'un demi-siècle de présence en Australie porte un nouveau coup au gouvernement conservateur du Premier ministre Tony Abbott, qui cherche à gérer au mieux le ralentissement de l'économie nationale dû la fin du boom des investissements dans l'industrie minière.

"C'est une nouvelle terrible pour toutes les personnes concernées et c'est terrible pour le gouvernement et moi-même", a déclaré le Premier ministre à Canberra.

Pour David Oliver, secrétaire général de la Confédération australienne des syndicats (ACTU), la disparition de la production automobile aura "des conséquences lourdes pour toute l'économie".

"Ils (le gouvernement) n'ont absolument rien fait pour garder Toyota", a-t-il dit en estimant la perte à 21 milliards de dollars australiens (13,7 milliards d'euros) pour l'économie.

La production de véhicules en Australie a été réduite de moitié en quelques années, passant de plus de 400.000 en 2004 à 200.000 en 2012. Le secteur automobile emploie directement et indirectement quelque 45.000 personnes, selon des chiffres officiels.

Il s'est vendu l'an dernier 1,14 million de véhicules en Australie, un record, mais la part de véhicules produits localement a été à peine de 10%, là aussi du jamais vu. Toyota est arrivé en tête des ventes avec près d'un cinquième du marché.

Par contraste, les grands constructeurs mondiaux ont construit de nouvelles usines dans des pays comme l'Indonésie, devenue une base de production plus attrayante grâce à ses coûts plus avantageux et à l'émergence d'une classe moyenne.

Sonali Paul à Melbourne, avec James Regan à Sydney et Chang-Ran Kim à Tokyo, Véronique Tison pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.561 -1.06%
0.063 -7.98%
CGG
2.072 -3.00%
15.58 -0.83%
1.484 -5.48%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.