Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après 2 séances de hausse marquée, les marchés européens chutent

Reuters09/01/2015 à 19:22

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Après deux séances de hausse marquée, les Bourses européennes ont lourdement rechuté vendredi, terminant la semaine en baisse, sous le coup du recul de Wall Street, du plongeon des valeurs bancaires, Santander en tête, et pétrolières et de la crainte que le programme d'assouplissement quantitatif préparé par Banque centrale européenne (BCE) n'aura pas l'amplitude espérée.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un repli de 1,9% (-81,12 points) à 4.179,07 points. Le Footsie britannique a cédé 1,05%, le Dax allemand 1,92%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 2,94% et le FTSEurofirst 300 1,66%.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC se replie de 1,72%, ce qui porte son recul depuis le début de l'année à 2,20% après -0,5% en 2014. Le Footsie a accusé un recul hebdomadaire de 0,7% (-0,99% depuis le début l'année) et le Dax une baisse de 1,19% (- 1,60% depuis le début de l'année).

La baisse des Bourses de Madrid (-3,91%) et de Milan (-3,27%) a été encore plus marquée ce vendredi. Elles ont été plombées respectivement par l'effondrement des actions Santander (-14,09%) et Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) (-8,63%).

La chute du titre Santander fait suite aux décisions de la première banque de la zone euro de réduire son dividende et d'augmenter son capital de 7,5 milliards d'euros.

L'action Monte Paschi a de son côté pâti d'une demande de la Banque centrale européenne (BCE) exigeant que la troisième banque italienne porte à 14,3% son ratio de fonds propres "durs" afin de renforcer sa solvabilité.

Dans le sillage du titre BMPS, les actions d'autres banques italiennes ont également chuté, dont les titres Banco Popolare (-7,47%) et Banca Pop Dell'Emilia Romagna (-6,68%).

L'indice regroupant les valeurs bancaires européennes (-3,20%) a accusé la plus forte baisse sectorielle, devant celui réunissant les valeurs pétrolières (-1,98%), qui a de son côté subi le contrecoup de la brutale accélération du repli des cours du brut en deuxième partie de séance.

Au moment de la clôture des Bourses européennes, le brut léger américain perdait 2,6% et le Brent 3,4%, sous les 50 dollars, tombant ainsi à un plus bas de près de six ans après une relative accalmie au cours des deux journées précédentes.

L'euro, qui reste non loin de son creux de neuf ans touché dans la semaine, a repris environ 0,4% face au dollar, repassant la barre de 1,18 dollar, peut-être soutenu par des informations de Reuters disant que la BCE envisageait un partage de risques en cas d'assouplissement quantitatif.

Comme les Bourses européennes, Wall Street semblait bien partie pour mettre fin à une série de deux séances de hausse de suite, les principaux indices de la place new-yorkaise cédant entre 0,5% et 1%, malgré un nombre de créations d'emplois en décembre supérieur aux attentes.

Les investisseurs estiment que les données positives en matière de créations de postes sont contrecarrées par des éléments suggérant que le salaire horaire moyen a reculé en décembre aux Etats-Unis.

Comme souvent en cas de repli des marchés actions, les actifs obligataires jugés les plus sûrs ont été recherchés, tels les Bunds allemands et les emprunts du Trésor américain.

Le cours de l'or progresse de 0,6%, aux alentours de 1.216,50 dollars l'once, et il semble bien parti pour afficher sa première hausse hebdomadaire en quatre semaines.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.