Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Angela Merkel à Athènes mardi pour afficher son soutien

Reuters05/10/2012 à 19:45

ANGELA MERKEL EN GRÈCE MARDI SUR FOND DE CRISE DE LA DETTE

par Annika Breidthardt

BERLIN (Reuters) - Pour la première fois depuis le début de la crise de la dette dans la zone euro fin 2009, Angela Merkel se rendra à Athènes mardi pour afficher son soutien à un gouvernement grec dont les coffres seront vides fin novembre sans une aide financière.

La chancelière allemande rencontrera le Premier ministre grec, Antonis Samaras, qui reconnaît dans une interview vendredi que son pays a un urgent besoin d'argent.

"La liquidité est la clé. C'est pourquoi la prochaine tranche de crédit est si importante pour nous", dit-il dans les colonnes du quotidien économique allemand Handelsblatt.

Prié de dire jusqu'à quand son pays pourrait se financer sans cette nouvelle enveloppe, il répond : "Jusqu'à la fin novembre. Ensuite, les caisses seront vides."

L'Union européenne n'entend toutefois pas précipiter les choses. Le sommet européen des 18 et 19 octobre ne débouchera sur aucune décision concernant la Grèce parce que les travaux préparatoires sur les réformes grecques et la situation macroéconomique du pays ne seront pas bouclés à temps, a dit vendredi un responsable de la zone euro.

"Je suis à peu près sûr qu'il n'y aura aucune décision lors du sommet", a déclaré ce responsable.

Athènes tâche actuellement de convaincre les inspecteurs de la troïka - Fonds monétaire international (FMI), Banque centrale européenne (BCE) et Commission européenne - de la faisabilité d'un plan d'économies de près de 12 milliards d'euros.

Les inspecteurs de la troïka ont toutefois des doutes sur environ 2,5 milliards d'euros de mesures. En outre, ils sont en désaccord avec le gouvernement grec sur l'ampleur attendue de la contraction de l'économie en 2013, la troïka étant plus pessimiste qu'Athènes.

APPEL À LA MANIF DES SYNDICATS GRECS

Des conclusions du rapport de la troïka dépendra pour partie le déblocage de la prochaine tranche d'aide à la Grèce dans le cadre de son programme d'aide international.

Antonis Samaras a présenté la venue de la chancelière allemande comme un "développement très positif". Les syndicats grecs ont en revanche prévu des arrêts de travail et une manifestation à Athènes pour l'occasion.

"C'est un déplacement qui se déroulera bien sûr dans le contexte de la situation très difficile que traverse la Grèce en ce moment, de l'ajustement massif et des réformes qui ont caractérisé la Grèce ces deux dernières années", a dit Steffen Seibert, porte-parole d'Angela Merkel.

"Nous constatons que les efforts de réforme ont augmenté avec le gouvernement Samaras et nous voulons les soutenir", a-t-il ajouté.

Antonis Samaras qualifie Angela Merkel, souvent vouée aux gémonies en Grèce depuis le début de la crise, de "soutien stable" et évoque leur relation "très positive".

"C'est un développement très positif que Mme Merkel ait accepté notre invitation", a-t-il déclaré vendredi à la presse. "Nous l'accueillerons comme il se doit pour le dirigeant d'un grand pays ami tel que l'Allemagne."

Les deux principaux syndicats du pays, GSEE pour les fonctionnaires et Adedy pour le secteur privé, ont en revanche invité les Grecs à cesser le travail et à manifester à partir de 13h00 mardi devant le Parlement grec.

"C'est ainsi que nous accueillons Mme Merkel", a dit Ilias Iliopoulos, responsable d'Adedy, à Reuters.

Le parti des Grecs indépendants, formation de droite hostile à la politique de rigueur menée en échange de l'aide financière internationale, a prévu un rassemblement distinct devant l'ambassade d'Allemagne à Athènes.

Avec Karolina Tagaris, Dina Kyriakidou et Renee Maltezou à Athènes, Noah Barkin à Berlin, Julien Toyer à Madrid. Marc Angrand et Pascal Liétout pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.