Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Amoéba bondit après une deuxième campagne d’essais encourageante
information fournie par AOF25/08/2021 à 11:21

(AOF) - Amoéba bondit de 21,2% à 1,716 euro. Hier soir, le spécialiste de la chimie verte, qui a pour ambition de devenir un acteur majeur du traitement du risque microbiologique dans les secteurs de l'eau, de la santé et de la protection des plante, a annoncé qu'une deuxième campagne d'essais sur les céréales confirmait le potentiel de son produit de biocontrôle.

Une quinzaine d'essais ont été mis en place dans 3 pays (France, Italie, Allemagne.) Les principales maladies visées étaient : sur le blé : la rouille jaune, la septoriose et la fusariose des épis; sur l'orge : la rhynchosporiose.

Les résultats de cette année confirment l'efficacité des formulations de biocontrôle d'Amoéba contre les principales maladies des céréales, le plus grand marché fongicide d'Europe.

Leur niveau de performance évalué à ce stade contre, en particulier, la rouille jaune mais aussi la septoriose du blé est tel qu'il serait possible de remplacer en partie les fongicides conventionnels au premier traitement, en combinaison avec des variétés moyennement sensibles.

Ces résultats feront naturellement l'objet d'une confirmation en 2022.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Vaste réorganisation pour les géants de la chimie

Face à la dégradation de leurs performances, les groupes n'ont pas d'autre choix que de se restructurer. Solvay a vu son bénéfice net chuter de 42% sur un an au troisième trimestre, à 176 millions d'euros. A 473 millions d'euros, l'Ebitda a reculé de 21,4% sur la même période. L'entreprise a toutefois réduit ses coûts de 260 millions d'euros depuis le début de l'année. La transformation de son portefeuille a pour objectif de recentrer le groupe sur la chimie de spécialités, la plus rentable. Le groupe va supprimer 500 postes d'ici à 2021.

Quant à Arkema, il affirme être en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction des coûts de 50 millions d'euros en 2020 par rapport à 2019. Il a également réduit ses  investissements de 100 millions par rapport au plan initial de 700 millions. Le chimiste français est également engagé dans un plan de recentrage, avec la cession récente de son activité de plexiglas à l'américain Trinseo, pour 1,1 milliard d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.35%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.