Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Amgen annonce des résultats encourageants pour son traitement contre l’obésité
information fournie par AOF05/12/2022 à 15:25

(AOF) - Les résultats de phase 1 de l’AMG 133 ont montré une réduction du poids corporel allant jusqu'à 14,5 % après 12 semaines à la dose la plus élevée. C’est ce qu’annonce le laboratoire américain Amgen dans un communiqué publié le 2 décembre 2022, précisant que l’étude de phase 2 devrait démarrer début 2023.

L'AMG 133 est une nouvelle molécule bispécifique antagoniste du récepteur du polypeptide insulinotrope dépendant du glucose (GIPR) et agoniste du récepteur du glucagon-like peptide-1 (GLP-1).

La première étude chez l'homme livre des résultats encourageants " en particulier par le degré, le rythme et la durabilité de la perte de poids. " et " un degré substantiel de perte de poids a été maintenu au-delà de la période de traitement ".

LEXIQUE

Essais cliniques (Phases I, II, III)

Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité, sa tolérance, ses propriétés métaboliques et pharmacologiques. Phase II : évaluation de la tolérance et de l'efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires. Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur "pharmacie"

Perte de vitesse de la recherche européenne

La recherche européenne perd du terrain face à la recherche américaine et chinoise. En vingt ans, la part de l'Europe a chuté de 41 % à 31 % dans la R&D mondiale. La part de la Chine a, elle, bondi de 1 % à 8 %. Quant aux Etats-Unis, qui ont supplanté l'Europe, en 2001 ils ne consacraient que 2 milliards d'euros par an de plus que l'Europe à la R&D, alors que désormais cet écart atteint 25 milliards ! Certains experts accusent les autorités européennes de ne pas avoir déployé des politiques efficaces. Il aurait ainsi fallu mieux cibler le financement de la recherche pharmaceutique via le programme " Horizon 2020 ". La France n'arrive qu'en dix-huitième position dans le financement européen en dépit de la qualité de sa recherche. A contrario les Etats-Unis concentrent les financements sur Boston et quelques centres d'excellence.

Valeurs associées

NASDAQ -0.55%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.