Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Amélioration en vue pour les exportations en 2014 en Chine

Reuters10/01/2014 à 13:24

VERS UNE AMÉLIORATION DES EXPORTATIONS DE LA CHINE EN 2014

par Xiaoyi Shao et Kevin Yao

PEKIN (Reuters) - La croissance des exportations chinoises a ralenti plus qu'attendu en décembre, au point de manquer l'objectif affiché par Pékin, mais la situation devrait s'améliorer cette année avec la reprise de la demande mondiale.

Les chiffres de décembre ont notamment souffert d'une base de comparaison moins favorable fin 2012 et de l'impact de la campagne en cours en Chine contre les activités spéculatives, souvent camouflées derrières des accords d'exportation.

Au total, la hausse des exportations est tombée à 4,3% le mois dernier selon les statistiques officielles publiées vendredi par les Douanes, contre 12,7% en novembre, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient 4,9%.

"Les exportations ont ralenti spectaculairement mais sont proches du consensus. Le chiffre est positif pour le sentiment porté sur la Chine et l'Asie en général, car il apaise les craintes d'un ralentissement trop brutal en Chine", explique Dariusz Kowalczyk, économiste senior et responsable de la stratégie de Crédit agricole CIB à Hong Kong.

Les importations chinoises, elles, ont augmenté de 8,3% en décembre, un chiffre qui traduit une nette accélération après la hausse de 5,3% du mois précédent, alors que le marché prévoyait un chiffre inchangé d'un mois sur l'autre.

Cette progression marquée est de nature à nourrir l'optimisme sur la demande intérieure chinoise, un élément clé du rééquilibrage de la deuxième économie mondiale pour beaucoup d'observateurs.

Au final, l'excédent commercial chinois s'est réduit de 24,3% en décembre par rapport au même mois de 2012, à 25,6 milliards de dollars, contre 31,2 milliards attendus en moyenne.

Le mois dernier, les exportations vers les Etats-Unis ont augmenté de 3% sur un an, celles vers l'Union européenne de 3,9%, celles vers le Japon de 5,5%.

"La plus grosse surprise, ce sont les importations de décembre", estime Sun Junwei, économiste de HSBC à Pékin. "Cela suggère que la demande intérieure chinoise continue de s'améliorer."

LA REPRISE DE L'UE ET DES USA DE BON AUGURE

Sur l'ensemble de 2013, la croissance des exportations de la Chine a atteint 7,9% et celles des importations 7,3%, avec à la clé une hausse de 12,4% de l'excédent commercial, à 259,8 milliards de dollars (191,0 milliards d'euros).

Les analystes estiment que 2014, grâce entre autres à l'amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis et en Europe, devrait être plus favorable que 2013 aux exportateurs chinois, qui ont souffert l'an dernier de la fragilité de la demande internationale, de l'appréciation du yuan et de la hausse des coûts salariaux.

Zheng Yuesheng, porte-parole des Douanes chinoises, a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse que le commerce extérieur abordait en 2014 "une période de stabilisation et de développement".

"Le renforcement de la reprise des économies développées va sans doute permettre à l'économie mondiale de sortir progressivement de la crise financière, ce qui améliorera l'environnement extérieur des exportations chinoises", a-t-il ajouté.

Le ministère chinois du Commerce s'est engagé à maintenir cette année une croissance régulière du commerce et à poursuivre le rééquilibrage de la structure des échanges, ce qui passe par une hausse des importations de matières premières et d'énergie.

Pour Sun Junwei, de HSBC, les exportations devraient progresser d'environ 10% cette année et "les importations, soutenues par une demande intérieure stable, pourraient croître d'environ 8%".

Pékin doit publier le 20 janvier les chiffres du produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre 2013. Les économistes interrogés par Reuters prévoient un ralentissement de la croissance à 7,6% en rythme annuel sur octobre-décembre. Dans ce cas de figure, la croissance 2013 serait la plus faible enregistrée depuis 14 ans.

Pour 2014, les dirigeants chinois ont promis une croissance raisonnable et plusieurs sources proches des principales instances du pouvoir ont déclaré à Reuters s'attendre à un objectif officiel de 7,5%, comme l'an dernier.

Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Mes listes

valeur

dernier

var.

367.518 -0.29%
5398.32 -0.35%
CGG
2.138 +1.81%
4.655 +99.36%
52.6 -0.53%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.