1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Altran : l'offre publique d'achat de Capgemini est ouverte
Cercle Finance16/10/2019 à 16:16

(CercleFinance.com) - C'est parti : annoncée au début de l'été, l'offre publique d'achat (OPA) de l'ESN française Capgemini sur Altran est ouverte depuis ce matin. Cela étant, depuis plus de trois mois, le cours de l'action Altran dépasse les 14 euros que propose Capgemini.

Capgemini (qui s'est déjà assuré, à 14 euros-pièce et avec droit de suite, d'un bloc de 11,43% des parts) avait bien choisi son moment pour annoncer le rachat de la société de conseil en ingénierie, qui sortait à peine d'une période trouble au cours de laquelle son cours était tombé sous les 7 euros, fin 2018. Reste que la qualité des publications d'Altran s'améliorait. Et que certains investisseurs, sans remettre en cause le rapprochement, demandent davantage.

C'est notamment le cas du fonds activiste Elliott, qui peu de temps après a franchi en hausse la barre des 5% du capital (à 5,27% des parts, aux dernières nouvelles), tout en faisant savoir qu'un prix de... 17 euros par action Altran, soit 21,4% de plus, lui semblait plus adapté. Elliott joue ainsi le rôle du 'caillou dans la chaussure' de Capgemini.

A en juger par les avis de franchissement de seuil publiés par l'Autorité des marchés financiers, d'autres 'cailloux' l'ont rejoint. Début septembre, Credit suisse Group a fait surface à 5,03% du capital d'Altran, et aux dernières nouvelles, Norges Bank détenait encore 4,72% des parts en date du 12 août. On a aussi vu Société générale et JP Morgan Chase procéder à des allers-retours depuis le début du mois. Sans oublier que l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam) de Colette Neuville est elle aussi entrée dans la danse.

En tout état de cause, le cours du titre Altran demeure obstinément supérieur aux 14 euros que propose Capgemini, qui a fixé le seuil de succès de son offre à 50%.

Ultime soutien des 'frondeurs', le bureau d'études Portzamparc a confirmé ce matin son conseil de conserver l'action Altran. Selon les spécialistes des 'smidcaps' parisiennes, 'le prix proposé ne valorise pas le groupe à sa pleine valeur, sans même compter les potentielles synergies', d'autant que l'action était bien orientée avant le lancement de l'offre et semblait prête à profiter du relèvement des prévisions du consensus. Enjoute, ajoute Portzamparc, 'Capgemini a la capacité financière pour relever son offre'.

Si l'objectif de cours affiché par Portzamparc se limite à 15,1 euros, il représente tout de même près de 8% de plus que ce que propose Capgemini. A suivre.

EG

Valeurs associées

Euronext Paris +0.28%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer