1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Altice table sur une amélioration en France dès ce trimestre

Reuters15/03/2018 à 21:38

PARIS (Reuters) - Altice a dit jeudi tabler sur une amélioration significative de ses activités en France dès le premier trimestre 2018, fort de sa récente réorganisation et d'une accélération de ses gains d'abonnés dans le mobile et la fibre à la fin de l'an dernier.

Le câblo-opérateur et groupe de médias fondé et contrôlé par Patrick Drahi a fait état d'une baisse de 1,6% de ses revenus en France en 2017, pénalisé par un recul du revenu moyen par abonné (ARPU) des abonnés mobiles de l'opérateur SFR sur un marché qui reste dominé par une guerre des promotions entre opérateurs.

Pour autant, au quatrième trimestre, SFR a réalisé sa meilleure performance trimestrielle en deux ans avec un gain de 80.000 abonnés à des forfaits mobiles (+199.000 sur 2017) et de 69.000 clients à la fibre (+193.000 sur l'année).

En revanche, SFR a continué à perdre des abonnés dans la téléphonie fixe, bien qu'à un rythme moindre (-45.000 au T4 2017 contre -61.000 au T4 2016, et -171.000 sur l'année 2017).

Les opérateurs concurrents Orange, Bouygues Telecom (groupe Bouygues) et Free (groupe Iliad) ont tous trois fait état d'une progression de leurs revenus et de leurs abonnés l'an dernier.

"En 2018 et au-delà, nous resterons très concentrés sur les investissements pour nous développer en matière d'innovation, de services et de réseaux de qualité supérieure afin de proposer un portefeuille de produits plus solide et différencié pour répondre aux besoins de nos clients", déclare Dexter Goei, le directeur général d'Altice, cité dans le communiqué de résultats.

PLUS DE €2 MILLIARDS ATTENDUS DES TOURS TÉLÉCOMS

Pour l'ensemble de ses activités européennes, qui seront désormais scindées d'Altice USA, le groupe a fait état d'un résultat d'exploitation (Ebitda ajusté) et d'une marge ajustée stables l'an dernier (respectivement 5,79 milliards d'euros et 39,3%).

La dette nette consolidée d'Altice Europe est ressortie à 30,85 milliards d'euros fin 2017.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier d'Altice Dennis Okhuijsen a précisé que le groupe voulait faire passer le ratio d'endettement d'Altice Europe en dessous de 5 fois, contre 5,4 actuellement.

Le directeur financier a aussi indiqué qu'Altice devrait signer au deuxième trimestre 2018 la cession de toutes ses tours télécoms au Portugal et de 50% à 60% de ses tours en France.

La vente de ces tours, a déclaré Dennis Okhuijsen, a suscité l'intérêt de nombreux acquéreurs potentiels, "probablement plus de 10", sociétés de capital-investissement, assureurs ou encore acteurs de l'industrie des télécoms.

La cession pourrait dépasser au total les deux milliards d'euros, a-t-il ajouté.

Altice, coté à la Bourse d'Amsterdam, a clôturé à 8,07 euros jeudi avant la publication des résultats annuels. Le titre recule de 7,8% depuis début janvier après avoir perdu 53,55% de sa valeur l'an dernier.

Le titre s'est effondré en novembre après des résultats trimestriels laissant entrevoir que le groupe ne parviendrait pas à renouer avec la croissance en France en 2017 malgré de gros investissements dans le fixe comme dans le mobile.

La méfiance des investisseurs a amené Patrick Drahi à scinder Altice USA, sa branche la plus rentable, pour la mettre à l'abri des aléas financiers et de la faiblesse des revenus de ses activités européennes.

Les comptes d'Altice USA sont repassés dans le vert au dernier trimestre 2017 grâce à une plus-value exceptionnelle de 2,42 milliards de dollars résultant de la réforme fiscale américaine.

(Dominique Rodriguez et Sudip Kar-Gupta, édité par Véronique Tison)

Valeurs associées

-2.13%
0.00%
0.00%
0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.