Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BOUYGUES

41.61EUR
+3.82% 
indice de référence CAC 40

FR0000120503 EN

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    40.48

  • clôture veille

    40.08

  • + haut

    41.75

  • + bas

    40.48

  • volume

    936 309

  • valorisation

    15 198 MEUR

  • capital échangé

    0.26%

  • dernier échange

    22.05.18 / 14:11:26

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    40.37

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    42.85

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BOUYGUES à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BOUYGUES à mes listes

    Fermer

Altice défend les termes de son offre sur Bouygues Telecom

Reuters26/06/2015 à 06:15

(Répétition sans changement de notre dépêche diffusée jeudi soir) * Altice répond aux critiques de Bouygues et de l'Etat * Le groupe dit que son offre est toujours sur la table * Il confirme qu'elle valorise BT à plus de 10 mds * Le groupe s'engage à investir dans le haut débit * Il prévoit de participer "pleinement" aux enchères sur les fréquences 700 Mhz (Actualisé avec précisions sur l'offre d'Altice, contexte) PARIS, 26 juin (Reuters) - Altice ATCE.AS , la maison mère de Numericable-SFR BOUY.PA . Le conseil d'administration de Bouygues a balayé mardi soir à l'unanimité cette offre, jugeant notamment les risques d'exécution d'un mariage entre sa filiale et Numericable-SFR trop importants au regard des enjeux de concurrence et d'emplois. ID:nL8N0Z93ZE Dans un communiqué, Altice prend acte de la décision de Bouygues en regrettant néanmoins "que celui-ci, ni par ses conseils ni par ses équipes de direction, n'ait cherché à obtenir la moindre précision ou explication sur son offre avant la présentation à son conseil d'administration". Un porte-parole d'Altice a assuré que cette offre, adressée à Bouygues le 3 juin et complétée le 21 juin, restait du point de vue de son groupe "sur la table". Altice confirme notamment que cette offre valorise Bouygues Telecom à 10 milliards d'euros "au minimum", ajoutant que son financement est entièrement garanti par un pool bancaire. Le groupe de l'homme d'affaires franco-israélien Patrick Drahi précise également que cette opération est financée à hauteur de 60%-65% en fonds propres et à hauteur de 35%-40% en dette, "et non pas à hauteur de 10 milliards de dette comme indiqué dans des fuites à la presse". ENGAGEMENTS SUR L'EMPLOI ET LES INVESTISSEMENTS Altice répond également à Bouygues en confirmant avoir conclu un accord avec Iliad ILD.PA , propriétaire de Free, afin de lui revendre certains actifs et éviter ainsi un veto des autorités de la concurrence. Dans le cadre de son offre, le groupe s'engage à maintenir l'emploi chez Bouygues Telecom dans les mêmes conditions que lors du rachat de SFR par Numericable. Altice donne également des gages à l'Etat, qui s'était inquiété des conséquences d'une telle opération sur l'emploi et les investissements dans des réseaux à haut débit. Elle aurait eu pour conséquence de ramener le marché français des télécoms à trois opérateurs, contre quatre actuellement depuis l'arrivée de Free début 2012. Elle aurait aussi donné naissance à un nouveau leader du marché français, devant l'opérateur historique Orange ORAN.PA . Mais le gouvernement redoutait surtout qu'un mariage entre Bouygues Telecom et Numericable-SFR ne remette en cause la vente des fréquences 700 MHz pour laquelle il doit lancer une procédure d'enchères cette année afin d'accélérer le déploiement de la 4G sur l'ensemble du territoire. Grâce à ces enchères, dont la procédure a été calibrée sur la base de quatre opérateurs, l'Etat espère récolter près de 2,5 milliards d'euros de recettes déjà inscrites dans le projet de loi de Finances 2015 au titre des crédits pour la Défense. Là aussi, Altice se veut rassurant. Il dit s'être engagé à continuer d'augmenter ses investissements en France, notamment dans le déploiement de la fibre, et à "participer pleinement" à l'appel d'offres sur les fréquences 700 Mhz. * Les détails de l'offre d'Altice : http://bit.ly/1SNOrGK (Jean-Michel Bélot, avec la contribution de Tim Hepher)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.