1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Alstom-Le Maire confirme la prochaine commande de 100 TGV du futur

Reuters22/03/2018 à 14:10
    PARIS, 22 mars (Reuters) - La SNCF devrait finaliser d'ici
juin, peut-être dès le mois d'avril, une commande de 100 TGV du
futur auprès d'Alstom  ALSO.PA , a déclaré jeudi le ministre de
l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.
    "Nous confirmons la commande par l'Etat de cent TGV du
futur. Cette commande, elle doit passer devant le conseil
d'administration de SNCF Mobilités dans les prochaines semaines
ou dans les prochains mois, soit fin avril, soit en juin, en
tout état de cause la décision est prise", a-t-il dit.
    Le processus avait été lancé en 2016, alors qu'Alstom
rencontrait de très grandes difficultés.
    Le ministre s'exprimait devant la presse à l'issue de la
première réunion de suivi des engagements pris dans le cadre du
projet de fusion entre Alstom et les activités ferroviaires de
l'allemand Siemens  SIEGn.DE   .
    Les présidents des deux groupes ainsi que les syndicats
d'Alstom qui se sont prononcés contre l'opération   
ont participé à cette réunion organisée à Bercy.
    Interrogé sur l'utilité d'une telle réunion avant même que
le rapprochement Alstom-Siemens soit réalisé, ce qui devrait
intervenir d'ici la fin de l'année une fois que les autorités
européennes de la concurrence l'auront validé, Bruno Le Maire
l'a justifiée par la nécessité de "rappeler les engagements et
de répondre aux inquiétudes des salariés" sur la pérennité des
sites et de l'emploi.
    "Pour le site de Belfort, pour le site de La Rochelle, je
crois que c'était très important d'entendre que cette commande
là était confirmée", a-t-il dit. "Quand il y a des inquiétudes,
le dialogue c'est la meilleure solution".

 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)
 

Valeurs associées

+0.60%
+0.76%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

3.355 -12.86%
CGG
1.15 -2.79%
1.13075 0.00%
14.54 -0.38%
60.3 -2.28%

Les Risques en Bourse

Fermer