Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alstom et General Electric célèbrent leur accord à Belfort

Reuters24/06/2014 à 19:19

ALSTOM ET GENERAL ELECTRIC CÉLÈBRENT LEUR ALLIANCE À BELFORT

par Gilbert Reilhac

BELFORT (Reuters) - Les patrons d'Alstom et de General Electric, le Français Patrick Kron et l'Américain Jeff Immelt, ont célébré mardi leur accord "trois fois gagnant" sur le site de Belfort, berceau de leur coopération en France.

Alors que Patrick Kron souhaitait vendre la totalité de la branche énergie d'Alstom au géant américain, celui-ci ne reprendra que les turbines à gaz, le plus gros morceau.

Il créera parallèlement avec le groupe français trois coentreprises, dans les turbines vapeur pour l'industrie nucléaire, dans l'énergie hydraulique et dans les énergies renouvelables, après de longues négociations.

"Je pense que c'est une solution trois fois gagnante", a dit à la presse Patrick Kron. "Elle donne un avenir aux activités et aux employés d'Alstom, elle répond à une logique industrielle que General Electric et nous-mêmes avons souhaitée et elle répond aux préoccupations du gouvernement dans le domaine de la transition énergétique et de la souveraineté nationale dans le domaine du nucléaire."

Interrogé sur l'avenir des salariés, qui soutenaient le choix de "GE" comme partenaire et repreneur, mais qui craignaient que l'opération se solde par des pertes d'emploi, le PDG répond "complémentarités" entre les deux entreprises : celles des technologies, des implantations, et des marchés.

"Nous pensons que un plus un a vocation à faire plus que deux et que c'est ça la garantie de l'emploi sur le long terme."

Patrick Kron a confirmé au passage son intention de rester aux commandes d'Alstom, contrairement à ce qu'avaient pu laisser supposer certaines de ses précédentes déclarations.

KRON "DROIT DANS SES BOTTES"

"Je suis resté droit dans mes bottes parce que je crois à ce projet", a-t-il dit en évoquant les critiques dont il a fait l'objet de la part du ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, "et désormais, je souhaite le mettre en ?uvre".

Le schéma prévu par les deux entreprises doit rapporter à Alstom une somme nette de 10 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) qui sera employée à renforcer la branche transports, à désendetter le groupe et à rémunérer les actionnaires qui devront entériner l'opération à l'automne prochain.

Lorsque celle-ci sera finalisée, en principe au premier semestre 2015, 65.000 salariés d'Alstom, sur 96.000 dans le monde, travailleront pour General Electric, soit dans les turbines à gaz, soit dans les coentreprises, selon des chiffres fournis par General Electric.

Patrick Kron et Jeff Immelt ont effectué une rapide visite de l'atelier de production des turbines à vapeur, futur produit franco-américain, en compagnie de Clara Gaymard, PDG de General Electric France et de Steve Bolze, PDG de la division Power & Water (énergie) du groupe américain.

Ils ont terminé leur séjour à Belfort par une rencontre avec les élus et responsables des milieux économiques locaux dont la plupart ont soutenu leur alliance.

Au préalable, Jeff Immelt a inauguré un nouveau banc d'essai sous un envol de ballons bleu-blanc-rouge - couleurs communes aux drapeaux français et américain - avant de s'adresser, sans la présence des journalistes, aux 1.800 salariés de General Electric qui travaillent sur le site.

Les 2.600 salariés d'Alstom devront attendre une autre occasion, Patrick Kron ayant préféré réunir la quarantaine de responsables d'unités, avant de rencontrer très prochainement les organisations syndicales.

(Edité par Yves Clarisse)


Mes listes

valeur

dernier

var.

5394.92 +0.06%
365 0.00%
2.115 +0.48%
27.72 -0.14%
3.01 -1.47%
0.409 +1.11%
52.15 +0.19%
4.94 +3.63%
20.51 -0.29%
5.08 +0.08%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.