Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Allianz confirme son objectif de résultat opérationnel 2022
information fournie par AOF05/08/2022 à 10:38

(AOF) - Allianz a dévoilé des résultats mitigés au deuxième trimestre. L’assureur allemand a enregistré une baisse de 23,3% de son résultat net à 1,7 milliard d'euros. Le marché anticipait 1,846 milliard d’euros. Le résultat opérationnel a augmenté de 5,3% à 3,495 milliards d’euros, mais les analystes étaient moins optimistes et visaient 3,31 milliards d’euros.

Le chiffre d'affaires progresse de 8,2% sur le trimestre, à 37,1 milliards d'euros, et de 3,6% en données comparables.

Le ratio combiné de la division P&C (assurances dommages et habitations) est de 93,6%, en repli de 0,3 point.

Le ratio de capitalisation Solvabilité II atteint 200% à la fin du deuxième trimestre, en hausse de 1 point sur le trimestre.

En gestion d'actifs, Allianz gérait 1 769 milliards d'euros pour le compte de tiers à fin juin, en baisse de 109 milliards d'euros sur le trimestre. Ce métier a connu une décollecte de 33,8 milliards d'euros, mais aussi un impact négatif des marchés de 159,2 milliards d'euros. L'impact des changes est positif à hauteur de 87,7 milliards d'euros.

Le gérant américain PIMCO, détenu par Allianz et spécialisé dans l'obligataire, a enregistré un flux sortant de 28,7 milliards d'euros et Allianz GI a connu une décollecte de 5,1 milliards d'euros.

Allianz a confirmé son objectif d'un résultat opérationnel de 13,4 milliards de dollars en 2022, plus ou moins 1 milliard de dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une belle dynamique de développement pour l'assurance-vie française

La progression de l'assurance-vie se poursuit au fil des mois. Sur les quatre premiers mois de l'année, les cotisations ont atteint 53,7 milliards d'euros, un niveau inégalé depuis plus de dix ans. A 10,5 milliards d'euros, la collecte nette retrouve elle aussi son niveau le plus élevé depuis 2011 sur une période similaire. Au final, à fin avril 2022, les encours des contrats d'assurance vie ont atteint 1.847 milliards d'euros, en croissance de 1,1% sur un an. Ces bonnes performances sont en partie liées au succès croissant du PER (Plan d'Epargne Retraite). Depuis le début de l'année 2022, les PER commercialisés par un assureur ont affiché 592.000 assurés supplémentaires et 9,3 milliards d'euros de versements. Fin avril 2022, 3,2 millions d'assurés détenaient un PER, ce qui représentait un encours de 39 milliards d'euros. Sans tenir compte des transferts, 87 % des nouveaux titulaires d'un PER (à fin décembre 2021) l'avaient souscrit auprès d'un assureur.

Les effets négatifs de la hausse des taux

La remontée des taux provoque normalement une progression des revenus des banques par les crédits octroyés. En Europe, d'après un sondage mené par S&P auprès de 85 établissements bancaires, le secteur s'attend en moyenne à une hausse de 18% de ses revenus nets d'intérêt. Toutefois ce nouveau contexte inflationniste a aussi des effets indésirables, en particulier une hausse des coûts de refinancement. Il s'accompagne également de la crainte d'une nouvelle récession, qui toucherait alors tous les métiers de la banque, allant des prêts à la gestion d'actifs, dont les revenus sont corrélés aux valorisations de marché. Elément rassurant : les banques de la zone euro sont suffisamment solides pour faire face à une dégradation de leur environnement.

Valeurs associées

XETRA +1.37%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.