Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DAX

12 540.50Pts
-0.21% 
Ouverture théorique 0

DE0008469008 DAX

XETRA données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    12 555.96

  • clôture veille

    12 567.42

  • + haut

    12 585.37

  • + bas

    12 490.77

  • +haut 12 derniers mois

    13 596.89

  • +bas 12 derniers mois

    11 726.62

  • volume

    0

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:45:00

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter DAX à mes listes

    Fermer

Allemagne-Les entreprises reprennent confiance en dépit du Brexit

Reuters26/09/2016 à 12:09
 (Actualisé avec des précisions) 
    par Joseph Nasr 
    BERLIN, 26 septembre (Reuters) - Le climat des affaires a 
connu une amélioration bien plus marquée que prévu en Allemagne 
en septembre, atteignant un pic de plus de deux ans, montre 
l'enquête mensuelle publiée lundi par l'institut Ifo, qui note 
que le choc du "Brexit" a, à ce stade, été digéré. 
    Les mois de juillet et d'août avaient été marqués par une 
détérioration de ce climat des affaires, en raison surtout des 
inquiétudes des dirigeants des entreprises allemandes des 
conséquences sur l'activité du vote, intervenu fin juin, des 
électeurs britanniques de quitter l'Union européenne (UE). 
    L'indice Ifo, calculé à partir d'un échantillon de quelque 
7.000 entreprises, est ressorti à 109,5 ce mois-ci, soit un plus 
haut depuis mai 2014, après 106,3 (chiffre révisé en hausse 
après une estimation initiale de 106,2) en août. 
    Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en 
moyenne 106,4, leurs estimations allant de 105,0 à 108,0. Il 
s'agit de la plus forte hausse d'un mois sur l'autre depuis 
juillet 2010. 
    "Les entreprises sont manifestement plus optimistes pour les 
mois à venir. Elles sont également davantage satisfaites de leur 
situation présente", déclaré Clemens Fûst, président de l'Ifo, 
cité dans un communiqué. 
    "L'économie allemande anticipe un automne doré." 
    Le sous-indice mesurant les conditions actuelles a également 
augmenté plus que prévu, à 114,7 contre 112,9 (chiffre révisé en 
hausse) le mois précédent et un consensus de 113,0, tout comme 
celui des anticipations, ressorti à 104,5 contre 100,1 (chiffre 
confirmé) en août et un consensus des économistes de 100,2. 
    "Le choc du Brexit a, à ce stade, était digéré", a dit pour 
sa part Klaus Wohlrabe, économiste chez Ifo. 
     
    INTERRUPTION D'UNE MAUVAISE SÉRIE 
    Dans le détail, les données Ifo montrent que la confiance 
s'est surtout améliorée dans le secteur de la construction, dans 
le secteur manufacturier, dans le commerce de gros et dans la 
distribution. 
    La vigueur de la consommation des ménages, l'augmentation de 
la dépense publique liée à l'afflux de migrants dans le pays et 
le dynamisme de la construction ont permis à la première 
économie d'Europe d'enregistrer une croissance de 0,7% au 
premier trimestre puis de 0,4% au deuxième. 
    Mais certains indicateurs - une production industrielle qui 
a subi en juillet son recul le plus marqué en 23 mois et la 
baisse la plus prononcée en près d'un an des exportations - 
laissaient entrevoir un ralentissement de la croissance, dont le 
gouvernement a d'ailleurs pris acte la semaine dernière. 
  
    De ce fait, les données meilleures que prévu de l'institut 
Ifo tranchent nettement avec la série de données 
macro-économiques en cours. 
    "(...) Je ne pense pas que la croissance sera aussi forte 
que ce que ces données d'Ifo suggèrent", a toutefois dit 
Jennifer McKeown, économiste chez chez Capital Economics. 
    "Mais elles laissent entrevoir que l'économie allemande va 
continuer de faire mieux que les autres et elles apaisent 
également les craintes de voir la croissance connaître un coup 
d'arrêt." 
    Les données de l'Ifo laissent indifférents les investisseurs 
puisque le Dax de la Bourse de Francfort  .GDAXI  perdait vers 
09h55 GMT quelque 1,6%, dans un contexte de recul généralisé des 
Bourses européennes, sous le coup notamment d'une chute des 
valeurs bancaires. 
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par 
Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées

DAX
-0.21%

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.642 +0.31%
0.92 -4.91%
0.04 0.00%
1.231 0.00%
19.73 -1.00%
279.25 +0.74%
242.79 +0.16%
19.25 -2.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.