Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Allemagne-Le moral des entreprises n'a jamais été aussi élevé

Reuters24/11/2017 à 11:49
 (Actualisé avec des précisions, contexte) 
    par Paul Carrel 
    BERLIN, 24 novembre (Reuters) - La confiance des entreprises 
allemandes s'est améliorée contre toute attente en novembre, 
atteignant même un niveau sans précédent, augurant d'une solide 
performance de l'économie allemande au quatrième trimestre 
malgré un contexte politique pour le moment troublé. 
    L'indice Ifo du climat des affaires, calculé à partir d'un 
échantillon de quelque 7.000 entreprises interrogées du 6 au 23 
novembre, a été de 117,5 en novembre contre 116,8 en octobre 
(116,7 en première estimation). Les économistes interrogés par 
Reuters l'anticipaient à 116,6. 
    L'Ifo précise que 90% des réponses ont été recueillies avant 
l'échec des discussions, dimanche soir, en vue de constituer un 
gouvernement de coalition mais au moment même de l'enquête se 
posaient déjà beaucoup de questions sur le type de gouvernement 
qui émergerait des tractations. 
    Le Parti social-démocrate (SPD) est prêt à entamer des 
négociations de coalition avec d'autres formations politiques 
pour sortir l'Allemagne de l'impasse politique dans laquelle 
elle se trouve, a indiqué vendredi un dirigeant de la formation 
de centre gauche.   
    "Le sentiment des entreprises allemandes est très fort", dit 
Clemens Füst, le directeur de l'Ifo, dans un communiqué. "Cela 
s'explique par des anticipations devenues bien plus optimistes; 
l'économie allemande est bien partie pour un choc de 
prospérité". 
    La composante des anticipations est ressortie à 111,0 contre 
109,2 en octobre et un consensus de 108,9. 
    D'autres indicateurs publiés cette semaine sont venus 
souligner la vigueur de la première économie européenne.  
    Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,8% en 
données ajustées au troisième trimestre par rapport aux trois 
mois précédents, soutenu par l'export et l'investissement en 
biens d'équipement, a confirmé jeudi l'Office fédéral de la 
statistique.   
    Le secteur privé allemand a encore progressé en novembre, 
les usines produisant des biens au rythme le plus soutenu depuis 
près de sept ans, selon les résultats préliminaires de l'enquête 
mensuelle d'IHS Markit qui montrent que la première économie de 
la zone euro tourne à plein régime.   
    "Des carnets de commandes pleins et des stocks bas devraient 
confirmer le secteur manufacturier dans son rôle de moteur de la 
croissance", a dit Carsten Brzeski, économiste de l'institut 
munichois. 
    "Toutefois, le coup de pouce budgétaire que nous anticipions 
sera à l'évidence retardé, mais non pas disparu, en raison de 
l'impasse politique à Berlin", a-t-il ajouté. 
    Klaus Wohlrabe, un autre économiste de l'Ifo, observe lui 
que les incertitudes politiques, en Allemagne ou ailleurs, et la 
décision de la Banque centrale européenne (BCE) de réduire ses 
rachats d'actifs ne semblent pas avoir d'impact notable sur le 
moral des entrepreneurs. 
    "L'économie allemande apparaît comme étant très robuste et 
immune aux évolutions politiques", a-t-il dit.      
    L'Ifo anticipe une croissance économique de 0,7% au 
quatrième trimestre et de 2,3% pour l'ensemble de 2017. 
     
    Tableau:   
     
 
 (Avec Joseph Nasr et Jörn Poltz, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.83 -1.66%
21.36 +1.33%
55 0.00%
30.93 -2.98%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.