1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Allemagne-Le climat des affaires se détériore encore

Reuters25/08/2014 à 14:30

* L'indice Ifo baisse pour le quatrième mois d'affilée * Il retrouve son plus bas niveau depuis juillet 2013 * La crise en Ukraine pèse, selon l'économiste de l'institut * L'euro touche son plus bas du jour juste après l'annonce (Actualisé avec précisions, analyse) par Michelle Martin BERLIN, 25 août (Reuters) - Le sentiment des entreprises allemandes s'est dégradé plus nettement que prévu en août, ce qui laisse craindre que les inquiétudes associées à l'évolution de la situation en Ukraine et l'impact des sanctions contre la Russie se propagent chez les dirigeants d'entreprises de la première économie d'Europe, montre l'indice Ifo publié lundi. L'indice du climat des affaires de l'institut munichois Ifo (Institut für Wirtschaftsforschung), élaboré à partir d'un échantillon de quelque 7.000 entreprises, est ressorti à 106,3 en août contre 108,0 en juillet et 107,0 attendu par les analystes interrogés par Reuters. Il recule ainsi pour le quatrième mois consécutif, sa plus longue phase de baisse depuis l'été 2012, au plus fort de la crise de l'euro, et retombe à son niveau de juillet 2013. L'indice des conditions actuelles est ressorti à 111,1 en août contre 112,9 en juillet et 112,0 attendu et celui des anticipations à 101,7 contre 103,4 en juillet et 102 attendu. Ces chiffres, qui renforcent les doutes sur la vigueur de l'économie allemande après l'annonce d'une contraction inattendue au deuxième trimestre, pèsent sur l'euro et dopent les futures sur obligations souveraines allemandes. La devise européenne EUR= a touché son plus bas du jour, à 1,3184 dollar, juste après l'annonce, et se traite autour de 1,32 vers 9h50 GMT, à de nouveaux plus bas depuis septembre 2013. "Les risques géopolitiques déstabilisent les entreprises allemandes mais, même sans les divers conflits, il n'aurait pas été possible pour l'économie allemande de continuer à croître", souligne toutefois Thomas Gitzel, responsable de la recherche chez VP Bank Group. Le produit intérieur brut (PIB) allemand s'est contracté de 0,2% entre avril et juin, ce qui a été partiellement attribué à la crise en Ukraine et aux sanctions contre la Russie. L'économiste de l'institut Ifo, Klaus Wohlrabe, a également affirmé que la crise ukrainienne pesait sur l'économie même si, a-t-il dit, son impact était encore difficile à quantifier tout en ajoutant que l'économie allemande était encore loin de la récession. Les relations économiques entre l'Allemagne et la Russie sont étroites, avec 6.000 entreprises allemandes sur place. Environ 10% des exportateurs allemands livrent leurs produits en Russie et certains d'entre eux craignent d'être touchés par le conflit entre l'Occident et Moscou. Les exportations allemandes vers la Russie ont chuté au premier semestre 2014, affectées notamment par une forte baisse des livraisons de voitures et de machines-outils. ID:nL5N0QQ2VB (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Valeurs associées

+0.12%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.