1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alitalia-EasyJet, Air France-KLM ont présenté une offre-ministre
Reuters12/01/2018 à 20:17

    ROME, 12 janvier (Reuters) - EasyJet  EZJ.L  et Air 
France-KLM  AIRF.PA  ont présenté une offre pour la compagnie 
aérienne en difficulté Alitalia  CAITLA.UL , placée sous la 
tutelle de l'Etat, a déclaré vendredi le ministre de l'Industrie 
italien Carlo Calenda. 
    Cette offre EasyJet-Air France-KLM est l'une des trois 
offres sur la table, a-t-il dit, ajoutant qu'il devait 
rencontrer lundi les administrateurs d'Alitalia qui ont reçu 
l'offre afin d'étudier les détails de cette proposition. 
    Une porte-parole d'Air France-KLM s'est refusée à tout 
commentaire. 
    "Je leur demanderai de me donner les détails, pas seulement 
concernant les offres elles-mêmes, mais aussi sur le type 
d'offres dont il s'agit", a dit le ministre lors de 
l'enregistrement d'une émission pour la chaîne de TV La7. "Après 
quoi il y aura une brève période pour comprendre laquelle de ces 
offres est la meilleure et lesquelles peuvent être améliorées."  
    La compagnie allemande Lufthansa  LHAG.DE  et le fonds 
d'investissement américain Cerberus ont également présenté des 
offres pour Alitalia, a-t-il indiqué. 
    La compagnie aérienne italienne, qui n'a pas souvent dégagé 
de profit pendant ses 70 ans d'existence, a été placée sous 
tutelle d'administrateurs chargés de la vendre, de la 
réorganiser ou de la liquider, à la suite du rejet par ses 
salariés d'un plan de réduction des effectifs. 
    Le gouvernement a exclu la renationalisation de l'ex-fleuron 
de l'économie italienne, privatisé en 2008, qui n'est jamais 
parvenu à s'adapter à la concurrence des compagnies à bas coûts. 
 
 (Massimiliano Di Giorgio, Juliette, avec Cyril Altmeyer, 
Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.20%
LSE +7.93%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer