Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alexandre Finance voit son avenir au-delà de l'Hexagone

Newsmanagers05/04/2011 à 12:15
(NEWSManagers.com) - Présidée par Michel Peronne, Alexandre Finance a été créée début 2008 par l'ancien gérant de Tocqueville Finance avec cinq associés. En dépit d'une période pour le moins tourmentée, la société de gestion a réussi son lancement, les actifs sous gestion s'élevant aujourd'hui à 200 millions d'euros. " Dans le détail, nous gérons 70 millions d'euros en gestion privée, 102 millions dans notre unique fonds, baptisé Alexandre et 20 millions d' euros dans le cadre d' un mandat de gestion d' une poche de la Sicav Tempo Value de Lombard Odier" , précise Michel Peronne, adepte d'une gestion actions européennes de type " value" .
Alexandre Finance s'adresse à une clientèle privée, des institutionnels, des CGPI et de la banque privée au travers de la multigestion. Reste qu'aujourd'hui, 40 % de la clientèle de la boutique parisienne est composée de banquiers privés basés en Suisse, au Luxembourg et en Belgique. " Notre forte présence sur cette clientèle étrangère est l'héritage de mes années passées chez Tocqueville Finance, entre 2001 et 2006.
" A mon départ, de nombreux clients m'ont suivi. Par ailleurs, 15 % de notre société sont détenus par un family office qui a ses bureaux en Suisse, ce qui facilite l'accès aux acteurs locaux" , explique le président d' Alexandre Finance. Aussi la société de gestion soigne-t-elle cette clientèle étrangère. En pratique, un commercial, Steve Bouteiller, est entièrement dédié à la clientèle belge, luxembourgeoise et suisse " et au-delà" , insiste Michel Peronne.
Car la société de gestion voit désormais son avenir au-delà des frontières françaises, et mêmes européennes. " Les cinq prochaines années verront l'avènement de la place de Singapour" , assure le président de l'entreprise qui regarde de très près cette zone géographique. D'ailleurs, Alexandre Finance dispose déjà de certains clients à Singapour, notamment des expatriés français. " Nous nous rendons sur place et regardons de très près ce qui s'y passe" , ajoute le responsable. Et ce n'est pas tout. Un autre axe de développement pourrait être Dubaï. A ce titre, Michel Peronne reste attentif aux développements en cours sur cette place financière stratégique du Moyen Orient.
En attendant de se développer sur ces marchés exotiques, Alexandre Finance veut continuer sur la même voie " sobre" de développement. " Il n'est pas question de lancer une multitude de produits pour tomber dans un argumentaire marketing de 'gamme'. Nous offrirons à nos clients des produits qui correspondent à notre expertise" , insiste Michel Peronne, qui prépare le recrutement d'un gérant privé supplémentaire et le lancement d'un nouveau fonds actions.
Le président d' Alexandre Finance, qui a fait noter la gouvernance de sa boutique par BMJ Ratings et a obtenu les certifications ISO 9001 et 27001, veut faire preuve de sérieux et avancer par étapes. Il prévoit que sa société aura atteint les 300 millions d'euros d'encours sous gestion d'ici à juin 2012. " Notre structure est dimensionnée pour pouvoir gérer entre 4 et 5 milliards d'euros. D'ici à 10 ans, j'aimerais atteindre ce chiffre" , anticipe Michel Peronne.


info NEWSManagers


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.