Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alcatel-Lucent dans le rouge mais la marge s'améliore

Reuters09/05/2014 à 13:36

ALCATEL-LUCENT DE NOUVEAU DANS LE ROUGE AU 1ER TRIMESTRE

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent a fait état vendredi d'une amélioration de sa marge brute et de ses flux de trésorerie au premier trimestre, l'équipementier télécoms continuant de récolter les fruits de sa restructuration, ce qui dope le titre en Bourse.

Les charges de restructuration du groupe franco-américain, qui publie des résultats retraités de son activité "Entreprise" en cours de cession, ont toutefois plombé les résultats trimestriels, Alcatel-Lucent retombant dans le rouge au premier trimestre avec une perte nette part du groupe de 73 millions d'euros.

L'an dernier, il avait déjà accusé une perte nette proforma de 353 millions d'euros au premier trimestre, mais avait engrangé au quatrième trimestre 2013 ses premiers bénéfices depuis le début 2012.

A la Bourse de Paris, les investisseurs préfèrent saluer le résultat des efforts du groupe, estimant que la perte trimestrielle annoncée n'est que passagère, d'autant que le premier trimestre est traditionnellement en creux pour la société.

L'action gagnait 4,06% à 3,052 euros à 10h17, dans des volumes représentant 74% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. La valeur signe ainsi la plus forte hausse de l'indice CAC 40, en baisse de 0,46%.

"Globalement, ces résultats suggèrent que le redressement en cours d'Alcatel-Lucent continue de s'intensifier, avec la rentabilité et les flux de trésorerie qui devraient tous les deux fortement s'améliorer cette année", estime dans un mémo Liberum.

UN EXERCICE DE TRANSITION

L'équipementier est en effet parvenu à réduire ses coûts fixes de 143 millions d'euros sur la période.

Sur les trois premiers mois de 2014, le chiffre d'affaires s'est établi à 2,96 milliards d'euros, contre 3,06 milliards un an plus tôt. En données publiées, il est en baisse de 3,3%, mais en légère hausse de 0,3% à taux de change et périmètre constants.

Le résultat d'exploitation ajusté est ressorti à 33 millions d'euros, contre une perte de 179 millions un an plus tôt, avec une marge brute de 32,3% contre 28,2% au premier trimestre de l'an dernier.

Le free cash flow est ressorti à -398 millions d'euros, contre -544 millions un an plus tôt.

Le directeur général, Michel Combes, s'est donné jusqu'à fin 2015 pour atteindre les objectifs qu'il s'est fixés dans le cadre de son plan "Shift", dont le retour à la rentabilité et la génération d'un flux de trésorerie positif.

Dans l'intervalle, l'année 2014, pour laquelle Alcatel n'a pas communiqué d'objectifs, s'annonce comme un exercice de transition consacré à la mise en oeuvre des réductions d'effectifs, à la réorganisation des activités et aux cessions d'actifs.

A l'occasion d'une conférence téléphonique, le directeur financier, Jean Raby, a déclaré que le groupe maintenait son objectif de réaliser pour un milliard d'euros de cessions d'actifs à l'horizon 2015.

"L'objectif reste pertinent et nous y travaillons", a-t-il dit, ajoutant que ce travail portait sur un certain nombre de dossiers.

Il a également indiqué que l'activité mobile en Chine devrait accélérer à compter du deuxième trimestre, ce qui profitera à son chiffre d'affaires mais risque de peser sur sa rentabilité, les contrats dans ce pays comportant souvent des marges moins élevées.

(Avec Alexandre Boksenbaum-Granier et Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.