Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Airbus et Boeing lancent la bataille pour les vols régionaux

Reuters05/08/2013 à 16:10

LES VOLS RÉGIONAUX, NOUVEL ENJEU DE LA BATAILLE ENTRE AIRBUS ET BOEING

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Après s'être concentrés pendant des années sur des avions pouvant voler le plus loin possible, les principaux avionneurs se tournent vers des appareils moins ambitieux mais aussi moins chers pour des compagnies aériennes qui ne veulent pas payer pour des performances inutiles pour leurs besoins.

Boeing et Airbus ont consacré des milliards de dollars à la construction d'avions pouvant parcourir d'une traite un tiers de la Terre, mais la crise économique les a obligés à revoir leur stratégie.

L'américain a lancé une nouvelle version du Dreamliner au salon du Bourget en juin pour l'adapter aux vols régionaux, y compris en Asie.

La capacité du 787-10 Dreamliner sera réduite de 1.800 km, mais il aura un fuselage plus long et pourra accueillir davantage de passagers.

Airbus a de son côté sorti de ses cartons une nouvelle version "régionale" de l'A350, comme l'a révélé Reuters.

Après avoir passé des années à muscler son A300 pour augmenter son temps de vol, l'avionneur a annoncé qu'il proposerait aussi une version régionale de cet avion pour des vols courts. Selon certaines sources, il serait destiné aux marchés intérieurs chinois et indien.

La moitié du trafic aérien de la planète dans les 20 ans à venir passera par l'Asie, la région du monde où le trafic croît le plus fortement.

Malgré le ralentissement économique en Chine, Boeing prévoit une croissance annuelle de 6,5% du trafic en Asie au cours des deux prochaines décennies, contre une moyenne mondiale de 5%.

Singapore Airlines a ainsi commandé 30 787-10 et 30 A350-900 pour un total de plus de 17 milliards de dollars en juin et, selon des sources industrielles, parmi ces avions figureraient des unités de la version régionale de l'A350.

Les responsables d'Airbus estiment que les compagnies veulent des appareils plus flexibles et plus faciles à financer et à vendre.

Airbus et Boeing ont déjà démarré une nouvelle bataille commerciale, portant sur le fait de savoir qui propose les avions les plus économiques sur ce segment.

Le directeur commercial d'Airbus John Leahy a déclaré que plusieurs compagnies aériennes avaient choisi la version régionale de l'A350, tandis que son homologue chez Boeing, Randy Tinseth, promet un avion plus léger qui permettra de faire économiser des dizaines de millions de dollars aux compagnies.

Même si l'A350 et le 787 s'affrontent sur l'ensemble de la planète, la compétition pour le marché intérieur asiatique est vitale pour les deux programmes.

Les compagnies asiatiques assurent 44% des vols mondiaux des gros porteurs, dont les trois quarts au sein même de l'Asie, selon le cabinet Ascend.

Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.