Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

94.53EUR
-2.25% 
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    95.78

  • clôture veille

    96.71

  • + haut

    96.03

  • + bas

    93.90

  • volume

    693 017

  • valorisation

    73 208 MEUR

  • capital échangé

    0.09%

  • dernier échange

    25.04.18 / 13:40:06

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    91.70

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    97.36

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

Airbus envisage de monter au-delà de 50, voire 60 A320 par mois

Reuters27/02/2015 à 12:20

MUNICH, 27 février (Reuters) - Airbus Group AIR.PA envisage d'ores et déjà d'augmenter le rythme mensuel de production de l'A320, au-delà du rythme annoncé vendredi de 50 avions début 2017, menant même des études pour monter à plus de 60 appareils par mois, a déclaré son président exécutif Tom Enders. Airbus, qui produit actuellement 42 A320 par mois, est poussé par la demande à envisager une nouvelle montée en cadence, a souligné de son côté le directeur financier Harald Wilhelm lors de la conférence de presse des résultats annuels du groupe d'aérospatiale et de défense, à Munich. "Au rythme de 50, nous restons 'surbookés'. Nous ne pensons pas que la dynamique ralentira en 2015, c'est pourquoi nous étudions de monter plus haut que le rythme de 50", a-t-il dit. Parallèlement à l'augmentation de la production de l'A320, Airbus va réduire celle de l'A330, à six appareils par mois dès le début 2016 contre 10 actuellement. Le groupe n'hésitera pas à ajuster de nouveau le rythme de production de l'A330 si nécessaire, a précisé Tom Enders. Airbus Group compte également maintenir dans les années à venir l'équilibre financier du programme A380, prévu pour être finalement atteint en 2015, et remotorisera à terme le très gros porteur si cela fait sens commercialement, a-t-il ajouté. Tom Enders a également précisé à Reuters que les discussions avec les clients de l'A400M effectuaient de "bons progrès", sans souhaiter indiquer quand le groupe communiquera le nouveau calendrier de livraisons de l'avion de transport militaire qui a connu de nouveaux retards. Tom Enders a également souligné que l'arrêt de la production de l'avion de combat Eurofighter n'était pas pour bientôt, d'autres contrats étant espérés. La poursuite de la cession d'actions dans Dassault Aviation AVMD.PA cette année alimentera le flottant du constructeur du Rafale, concurrent de l'Eurofighter à l'exportation, a précisé de son côté Marwan Lahoud, responsable de la stratégie d'Airbus Group. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

-2.12%
+0.24%
-1.04%

Mes listes

valeur

dernier

var.

8.054 -0.54%
1.038 +0.78%
0.955 +7.91%
105.25 -0.85%
CGG
1.898 -0.11%
6.03 -3.83%
20.09 -2.14%
7.06 -1.81%
81.96 -1.91%
20.9 +0.19%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.