Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Airbus compte atteindre son objectif de livraisons d'A400M

Reuters 28/07/2015 à 16:55

PARIS, 28 juillet (Reuters) - Airbus Group AIR.PA espère atteindre le haut de la fourchette des livraisons prévues pour l'avion de transport militaire A400M cette année, avec le redémarrage de la production après un accident en mai, a déclaré un responsable à Reuters. Le groupe européen d'aérospatiale et de défense vise entre 14 et 18 livraisons d'A400M en 2015. Après la perte d'un avion lors du crash de mai lors d'un vol d'essai près de Séville, l'objectif est de fait ramené à 13-17 avions. ID:nL5N0Z52I4 "Nous pensons toujours que nous pouvons livrer 17 avions cette année, ou du moins produire 17 avions et les tenir prêts à être livrés", a déclaré Fernando Alonso, responsable des avions militaires chez Airbus Group. "Que ce soit 17 ou 16, au final on va être très proche de là où on pensait être", a-t-il ajouté. Airbus Group a pour l'instant livré trois A400M cette année. Un A400M s'est écrasé le 9 mai lors d'un vol d'essai avant une livraison, tuant quatre membres de l'équipage, après le blocage de trois de ses moteurs, en raison apparemment d'un dysfonctionnement de logiciel. ID:nL5N0YV3JJ L'Espagne, où l'A400M est assemblé, a suspendu la plus grande partie de ses tests de production pendant environ six semaines après le crash. Airbus Group, qui estime le marché des A400M entre 300 et 400 unités au cours des 20 à 30 prochaines années, a enregistré 174 commandes auprès des sept pays participant au programme (dont la France) et un seul client à l'export, la Malaisie. Des capacités seront progressivement ajoutées à l'appareil avec des systèmes de parachutage, des systèmes-cargo, des systèmes militaires de défense et protection, ainsi que des possibilités de ravitaillement en vol qui seront intégrées. Le PDG d'Airbus Group Tom Enders avait estimé fin mai que l'interruption de la production de l'A400M ne devrait pas affecter les prévisions financières d'Airbus Group pour 2015. ID:nL5N0W11OG Mais le programme reste affecté par les retards qui ont entraîné une nouvelle provision de 551 millions d'euros en février. Fernando Alonso, précédemment chargé des essais en vol, a été nommé en janvier à la tête des activités d'avions militaires d'Airbus Group, dont l'A400M, les drones et les avions de combat. Après avoir abandonné son propre projet de drone, Airbus Group s'est allié avec l'italien Finmeccanica SIFI.MI et Dassault Aviation AVMD.PA pour étudier le développement d'un drone de surveillance de moyenne altitude longue endurance (Male). La France, l'Allemagne et l'Italie se sont accordées en mars sur une phase d'études de deux ans et les trois partenaires espèrent ainsi démarrer les livraisons au début des années 2020. Mais Fernando Alonso s'est montré agacé des délais pour développer des drones pour le marché européen. "Pourquoi faut-il aussi longtemps pour définir ce qu'on veut? Pourquoi faut-il deux ans pour décider si ce Male est monomoteur ou bimoteur? Pourquoi faut-il cinq ans pour le construire? Je remets tout cela en question", a-t-il dit. Prié de dire si Airbus Group étudiait d'autres options, il a répondu à Reuters: "Nous regardons tout. Nous n'abandonnons pas l'idée que nous devrions être capables de faire les choses plus simplement et pour moins cher." Airbus Group a démenti de récentes informations selon lesquelles il menacerait de quitter le projet. (Tim Hepher, avec Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

+0.15%
0.00%

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.675 -61.89%
3.66 0.00%
1.49745 0.00%
1.9 -2.06%
126.12 -0.17%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.