Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

100.20EUR
+2.41% 
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    98.53

  • clôture veille

    97.84

  • + haut

    100.86

  • + bas

    98.44

  • volume

    417 547

  • valorisation

    77 599 MEUR

  • capital échangé

    0.05%

  • dernier échange

    21.05.18 / 13:15:53

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    97.20

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    103.20

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

Airbus cède 8% de Dassault, autre vente prévue au S1 2015

Reuters28/11/2014 à 23:12

* Airbus Group vend ses actions à E980, décote de 9,2% * Dassault rachète 9% de ses actions, dont ces 8% * Airbus compte céder jusqu'à 10% de plus d'ici le 30 juin * Dassault pourrait acquérir un bloc de 5% de ses actions * Nouveau pacte d'actionnaires entre Dassault et l'Etat (Actualisé avec la confirmation de l'Etat) PARIS, 28 novembre (Reuters) - Airbus Group AIR.PA a vendu vendredi 8% des actions de Dassault Aviation AVMD.PA et a l'intention de céder 10% supplémentaires du capital de l'avionneur d'ici le 30 juin 2015, ont annoncé les deux groupes. Dassault Aviation a précisé qu'il comptait annuler ces actions ainsi que d'autres rachetées précédemment, soit au total 9% de son capital, dans le cadre de son programme de rachat d'actions approuvé par ses actionnaires fin septembre. Cette cession par Airbus Group de 810.072 actions, au prix de 980 euros par action avec une décote de 9,2% comparé au cours de clôture de Dassault Aviation vendredi, entre dans le cadre du projet de désengagement de la maison-mère d'Airbus du constructeur de l'avion de combat Rafale annoncé en juillet. A l'issue de cette première étape, la participation d'Airbus Group dans Dassault Aviation sera ramenée de 46,3% à 42,1%. Le groupe européen d'aérospatiale et de défense, qui n'a jamais été en mesure d'influer sur la stratégie de l'avionneur tricolore, a décidé de céder cette participation à la suite de la réorganisation de son actionnariat et de sa gouvernance en 2013. ID:nL6N0Q518H Selon deux sources proches du dossier, les deux groupes ont pour objectif de conclure la vente de l'intégralité de la participation d'Airbus Group dans Dassault Aviation d'ici la fin 2015. ID:nL6N0TH2ZK POSSIBLE NOUVEAU RACHAT D'ACTIONS CHEZ DASSAULT "Airbus Group et Dassault Aviation ont signé ce jour une convention concernant l'acquisition par Dassault Aviation d'un bloc de ses propres actions auprès d'Airbus et la coopération entre les deux sociétés pour la réalisation éventuelle en 2015 d'un ou plusieurs placements privés par Airbus d'actions Dassault Aviation", précise l'avionneur dans un communiqué. Cette convention s'accompagne d'un pacte "non concertant" conclu entre GIMD (Groupe Industriel Marcel Dassault), qui détient 50,55% du capital de Dassault Aviation, et l'Etat. Cet accord accorde à l'Etat un droit de préemption sur tout transfert de titres Dassault Aviation par GIMD lui faisant franchir à la baisse le seuil de 40% du capital de Dassault Aviation ainsi que sur tout transfert de titres ultérieur en deçà de ce seuil, précise Dassault Aviation. Les ministères des Finances, de la Défense et de l'Economie ont précisé que cette convention était d'une durée minimale de 20 ans, "permettant à l'Etat d'assurer la défense de ses intérêts essentiels en cas d'évolution du contrôle de cette entreprise stratégique, du fait notamment de sa contribution à la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire". La maison mère d'Airbus avait indiqué début octobre réfléchir à la vente d'une première tranche d'environ 10%, avant d'indiquer à la mi-novembre qu'elle attendrait probablement des conditions de marché plus favorables en 2015 pour démarrer le processus. ID:nL6N0T41ZH La cession d'une deuxième tranche pouvant aller jusqu'à 10% du capital de Dassault Aviation, voire plus si Airbus Group le souhaite, interviendra d'ici le 30 juin 2015 si les conditions de marché le permettent. "Nous conservons (...) toute notre flexibilité quant au calendrier et conditions de marché, avec le soutien de Dassault Aviation, pour nous permettre d'optimiser les prochaines étapes de cette monétisation durant 2015", déclare Marwan Lahoud, directeur général délégué chargé de la stratégie d'Airbus Group dans Dassault Aviation précise s'être engagé à coopérer à la réalisation du ou des placements et à placer lui-même un ordre portant jusqu'à 5% du capital de Dassault Aviation, à un prix maximum de 980 euros par action également. Afin de mettre en oeuvre cet accord, Dassault Aviation convoquera une assemblée générale des actionnaires d'ici fin janvier 2015 afin de statuer sur la mise en place éventuelle d'un nouveau programme de rachat d'actions. Les actionnaires de Dassault Aviation avaient déjà voté le 24 septembre en faveur du rachat par le groupe de ses propres actions dans la limite de 10% du capital et pour un prix plafond de 1.200 euros par action, soit un investissement maximal de 1,2 milliard d'euros. L'action Dassault Aviation, dont le Groupe industriel Marcel Dassault détient 50,55%, a clôturé vendredi en hausse de 0,66% à 1.079 euros, donnant une capitalisation de 10,93 milliards, après avoir atteint un plus haut de l'année à 1.225 euros en juillet. * Communiqué d'Airbus Group : http://bit.ly/1FC5CnR * Communiqué de Dassault Aviation : http://bit.ly/11BG7UU (Cyril Altmeyer et Tim Hepher, édité par Matthieu Protard)

Valeurs associées

+2.41%
+1.25%
+0.36%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.