Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Airbus annule un contrat avec Qatar Airways
information fournie par AOF21/01/2022 à 10:31

(AOF) - La tension monte entre Airbus et Qatar Airways. Le géant européen a annulé un contrat portant sur une commande de 50 A321neo par la compagnie aérienne. Un porte-parole d’Airbus a confirmé cette information qui avait été rapportée jeudi soir par Bloomberg. Il s’agit d’une nouvelle étape dans le différend qui oppose le constructeur aéronautique et la compagnie aérienne.

Rappelons que le 29 novembre dernier, Qatar Airways a pris la décision d'immobiliser 20 de ses A350 après avoir observé des traces de vieillissement précoce sur le fuselage des appareils.

" La navigabilité de l'avion n'est pas affectée et les problèmes ne constituent pas une base valable pour l'immobilisation de l'avion ou le paiement d'une compensation financière, ni ne justifient le refus de Qatar Airways de prendre livraison d'autres A350 ", avait expliqué une porte-parole d'Airbus à l'AOF, début janvier.

AOF - EN SAVOIR PLUS

=/ Points clés /=

-Constructeur aéronautique co-leader mondial avec Boeing, né en 1949 sous le nom d'Aérospatiale, diversifié dans les satellites ;

- Chiffre d'affaires de 49,9 Mds€, tiré des avions civils à 67 %, des activités défense & espace à 21% et à 12 % des hélicoptères ;

- Carnet de commandes de 373 Mds€ provenant à 29 % d'Asie-Pacifique, à 30 % d'Europe, à 21 % d'Amérique du nord, à 9 % du Moyen-Orient et à 5 % d'Amérique latine ;

- Modèle d'affaires d'offres de solutions aéronautiques et spatiales sûres et respectueuses de l'environnement, avec un engagement fort à l'égard de la société et des services publics ;

- Capital ouvert avec des positions fortes des États français, allemand (11 % chacun) et espagnol (4 %), le conseil d’administration de 9 membres étant présidé par René Obermann, Guillaume Faury étant directeur général ;

- Situation financière appuyée par les finances publiques, les liquidités à fin juin s’élevant à près de 34 Mds€.

=/ Enjeux /=

- Initiative « Prochain chapitre » fondée sur 3 piliers -simplification, renforcement et croissance- et visant à créer une entreprise plus rentable, plus résistante et leader de la décarbonation de l'industrie ;

- Stratégie d’innovation intégrée au modèle d'affaires et soutenue par 2,9 Mds€ de R&D :

- feuille de route « Fast-Track » priorisant l’électrification, les systèmes industriels, la connectivité, l’autonomie, les matériels et l’intelligence artificielle,

- organisation « CRT » axée sur les technologies de rupture, associée à des partenariats extérieurs,

- structuration : E-Fan Family, ATTOL Fello’Fly, ACIC, TELEO, .ACUBED, BIZ Lab…;

- Stratégie environnementale avec l’ambition de devenir n° 1 de l’aviation décarbonée :

- conception d’un avion « ZEROe » avec carburant hybride-hydrogène,

- intégration dans le reporting des émissions émises par les clients,

- lancement de 2 centres de développement de moteurs hydrogènes en France et Allemagne,

- initiative High5+ de recul des émissions et déchets durant le process de production ;

- Montée en puissance des A320 Family et des cargo A350.

=/ Défis /=

- Attente pour 2023, voire 2025, de la reprise du trafic aérien aux niveaux de 2019 ;

- Sensibilité boursière aux prises de commandes, type A321 par Delta Airlines ;

- Évolution du dossier judiciaire opposant le groupe à l’allemand OHB ;

- Impact de la pandémie : hausse de 30 % du chiffre d’affaires à fin juin et retour à la rentabilité nette -2,2 Mds€-, dopée par le rebond des ventes dans l’aéronautique civile ;

- Objectifs 2021, relevés : livraison de 600 avions civils, bénéfice opérationnel de 4,5 Mds et autofinancement libre de 2,5 Mds€;

- Suppression du dividende 2020

Le long chemin de l'avion du futur

Le commissaire européen Thierry Breton veut lancer une alliance pour " l'aviation zéro émission ", afin de préparer les investissements nécessaires, identifier les éventuels obstacles et favoriser les partenariats public-privé. Cette alliance s'inscrirait dans la feuille de route européenne " Destination 2050 ", avec notamment l'engagement de réduire de 50% les émissions de CO2 du transport aérien. Le lancement par Airbus d'un premier avion de ligne " zéro émission " dès 2035 en sera l'un des projets phares. Un cadre clair pour l'utilisation d'avions commerciaux fonctionnant avec 100% de carburants issus de la biomasse, dit biofuel, ou à l'hydrogène doit être établi. D'après l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), les appareils ne sont pour le moment certifiés que pour voler avec 50 % de biofuel.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.49%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.