Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

AIR LIQUIDE vise la neutralité carbone d'ici 2050
AOF23/03/2021 à 08:19

(AOF) - En ligne avec l'Accord de Paris, et pour faire face à l'urgence du changement climatique et de la transition énergétique, Air Liquide s'engage en se fixant pour objectif d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, avec deux grandes étapes intermédiaires en 2025 et 2035. Première étape : le début de la Réduction de ses émissions de CO2 en valeur absolue autour de 2025. Deuxième étape : une baisse de 33 % de ses émissions de CO2 des scopes 1 & 2 d'ici 2035 par rapport à 2020 (sur la base de 32.5 million de tonnes d'émissions CO2eq (Scope 1+2) en 2020, comptées "en base marché").

Dans ce contexte, le groupe maintient également son objectif de réduction de -30 % de l'intensité carbone en Kg CO2/euro (Ebitda) en 2025, comparé à 2015.

Pour réduire l'empreinte carbone de ses actifs, Air Liquide s'appuiera sur le captage de CO2, accélérera la production d'hydrogène bas-carbone par électrolyse et en ayant recours à l'utilisation de matières premières renouvelables comme le biométhane. En ce qui concerne ses émissions indirectes, le groupe se concentrera sur l'amélioration de l'efficacité énergétique de ses actifs et la consommation d'électricité bas-carbone.

Par ailleurs, Air Liquide continuera d'apporter à ses clients des solutions pour les aider à réduire leur empreinte carbone. Cela inclut une offre de gaz bas-carbone, un accompagnement des clients dans la transformation de leurs processus industriels, un savoir-faire reconnu dans le captage du carbone et une stratégie de reprise d'actifs clients en vue notamment de réduire leurs émissions de CO2.

Ce plan comprend notamment une accélération du développement de l'hydrogène dont le chiffre d'affaires devrait au moins tripler d'ici 2035 pour atteindre plus de 6 milliards d'euros. Le groupe y parviendra en investissant environ 8 milliards d'euros dans la chaîne de valeur de l'hydrogène bas carbone et en contribuant au développement d'un écosystème hydrogène bas-carbone pour l'industrie et la mobilité propre. Air Liquide vise, d'ici 2030 une capacité totale d'électrolyse portée à 3 GW3.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Vaste réorganisation pour les géants de la chimie

Face à la dégradation de leurs performances, les groupes n'ont pas d'autre choix que de se restructurer. Solvay a vu son bénéfice net chuter de 42% sur un an au troisième trimestre, à 176 millions d'euros. A 473 millions d'euros, l'Ebitda a reculé de 21,4% sur la même période. L'entreprise a toutefois réduit ses coûts de 260 millions d'euros depuis le début de l'année. La transformation de son portefeuille a pour objectif de recentrer le groupe sur la chimie de spécialités, la plus rentable. Le groupe va supprimer 500 postes d'ici à 2021. 

Quant à Arkema, il affirme être en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction des coûts de 50 millions d'euros en 2020 par rapport à 2019. Il a également réduit ses  investissements de 100 millions par rapport au plan initial de 700 millions. Le chimiste français est également engagé dans un plan de recentrage, avec la cession récente de son activité de plexiglas à l'américain Trinseo, pour 1,1 milliard d'euros.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.50%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • OSS119
    23 mars08:57

    La route est droite, mais la pente est raide

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer