Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

AIR FRANCE-KLM : vague massive de suppressions d'emplois
AOF06/07/2020 à 08:49

(AOF) - Vendredi dernier, Air France et HOP! ont présenté à leurs représentants du personnel leurs orientations stratégiques et les perspectives d'adaptation des effectifs consécutives à la crise du Covid-19. Pendant trois mois, l'activité et le chiffre d'affaires d'Air France ont chuté de 95 %, et au plus fort de la crise, la compagnie a perdu 15 millions d'euros par jour. La reprise s'annonce très lente en raison des nombreuses incertitudes qui persistent sur la situation sanitaire, la levée des restrictions de voyage et l'évolution de la demande commerciale, a expliqué la société.

 Ainsi, même sur la base d'hypothèses de reprise ambitieuses, Air France prévoit que le niveau d'activité de 2019 ne reviendra pas avant 2024.

Le soutien de l'Etat français, sous la forme de prêts garantis à hauteur de 7 milliards d'euros, permet au groupe de traverser cette crise à court terme et s'accompagne d'engagements forts pour assurer sa pérennité : Air France doit accélérer sa transformation pour retrouver sa compétitivité, et renforcer son leadership en matière de transition durable.

Dans le contexte d'une baisse d'activité aussi durable, le groupe Air France doit agir avec lucidité et responsabilité. Selon la compagnie, cette transformation repose principalement sur le changement de modèle de son activité domestique, la réorganisation de ses fonctions support et la poursuite de la réduction de ses coûts externes et internes.

Pour Air France, les projections des besoins d'effectifs font apparaître une baisse de 6 560 emplois à l'horizon fin 2022 sur un total actuel de 41 000. Les nombreux départs naturels prévus sur la période (plus de 3 500) permettront de compenser plus de la moitié de cette réduction d'emplois grâce à une pyramide des âges favorable.

Pour HOP!, le redimensionnement de l'activité et la restructuration de la compagnie, liée notamment à la simplification de la flotte, entrainent à l'horizon des trois ans une réduction de 1 020 emplois sur un effectif actuel de 2 420. En prenant en compte les départs naturels estimés, le sureffectif reste d'environ 820 à fin 2022.

Air France et HOP! travaillent avec les organisations syndicales pour mettre en place des dispositifs de départs privilégiant les mesures de volontariat, d'aménagement de fin de carrière et de mobilité professionnelle et géographique.

La solidarité au sein du groupe Air France sera également mise en œuvre avec des propositions d'offres d'emploi internes à tous les salariés dont le poste serait supprimé et qui n'auraient pas souhaité s'inscrire dans le plan de départs.

Air France et HOP! mèneront l'ensemble de ces processus dans le respect du dialogue et avec responsabilité et transparence sur les enjeux de reconstruction du groupe Air France.

Ce plan de reconstruction sera présenté fin juillet, avec celui du groupe Air France-KLM.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés à retenir sur Air France

- Numéro 1 européen du transport aérien, né en 2000 de la fusion entre Air France, créé en 1933, et le hollandais KLM, fondé en 1019 ;

- Chiffre d'affaires de 27,2 Mds€ réalisé à 87 % dans le transport de passagers et le cargo, puis la maintenance ;

- Modèle d'affaires fondé sur l'optimisation de l'utilisation de la flotte, l'amélioration de la performance opérationnelle, la simplification des structures et les connectivités d'une part, la croissance du réseau court et moyen-courrier et le développement du long courrier par alliances (alliance de 19 compagnies d'aviation dans SkyTeam) et partenariats ;

- Capital détenu à 14,3 % par l'Etat français, 14 % par l'état néerlandais, 8,8 % par Delta Airlines et 8,8 % par China Airlines et 3,9 % par les salariés, Anne-Marie Couderc présidant le conseil d'administration, Benjamin Smith étant directeur général ;

- Situation bilancielle saine à fin 2019 (ratio dette/résultat d'exploitation de 1,5) mais insuffisante face à l'effondrement de l'activité en 2020;

- Utilisation de lignes de crédit renouvelables de 1,7 Md€ en mars;

- Apaisement du climat social en 2019.

Enjeux

- Stratégie 2020-25 de croissance remise en cause par la pandémie.

Innovation

- Recours massif aux technologies émergentes - assistants vocaux, intelligence artificielle et réalité augmentée;

- Avec 1,5 million de visites sur les points de contact digitaux, 70% d'enregistrements en ligne, 4,6 milliards d'euros générés en ligne et 550 agents dédiés aux médias sociaux (plus grande équipe de l'industrie aérienne).

Environnement

- Stratégie environnementale concentrée sur la réduction de 50 % (par rapport à 2005) des émissions de CO2;

- Plan Climat avec 6 priorités dont modernisation de la flotte, carburants durables en s'appuyant sur SkyNRG, plan de compensation avec le système CORSIA;

- Lutte contre les nuisances sonores;

- Recyclage à 60 % des déchets dangereux en 2020 et réduction, d'ici 2030, de moitié des déchets résiduels ;

Pandémie

Impacts : 

- En mars, chute de 51 % du trafic et de 57 % des passagers, coefficient d'occupation revenu à 66,7 %;

- Besoin de liquidités pour le 3ème trimestre 2020 ;

Réactions :

- En avril et mai, suspension de 90 % des capacités, incertitudes au-delà;

- Plan additionnel d'économies de 200 M€ (dont la baisse de rémunération du directeur général), réduction des investissements de 350 M€;

- Soutien des actionnaires étatiques pour préserver la solvabilité : à fin avril, prêt de 7 Mds€ de l'Etat français, le soutien additionnel de l'état néerlandais venant plus tard;

- Dans les prochains mois, revue des activités, définition d'une feuille de route        environnementale, plan de transformation puis renforcement des fonds propres en 2021.

A suivre

- Activité cargo encore sous pression en 2019 ;

- Interrogations sur les 2 partenariats stratégiques récents : celui avec Virgin Atlantic, en graves difficultés, et celui avec China Eastern Airlines, mal positionnée dans le conflit Chine-Etats-Unis ;

- Non versement de dividende (pour la 5ème année consécutive).

Valeurs associées

Euronext Paris -0.34%

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
1.17885 0.00%
3.6 +1.12%
32.795 -0.76%
44.65 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer