Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Air France-KLM entrevoit les premiers signes de reprise
information fournie par AOF30/07/2021 à 10:55

(AOF) - Air France-KLM a réduit ses pertes trimestrielles, celles-ci passant de 2,61 milliards d'euros au second trimestre 2020 à 1,49 milliard au cours de la même période cette année. Celui-ci inclue l'impact négatif de la dé-comptabilisation du régime de retraite du personnel au sol de KLM. Le résultat d'exploitation est lui aussi resté dans le rouge, à -752 millions d'euros, mais a malgré tout enregistré une augmentation de 801 millions d'euros par rapport à l'année dernière. L'EBITDA s'établit à -248 millions d'euros, contre -780 millions il y a un an.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a augmenté de 132,5% pour atteindre 2,75 milliards d'euros. Sur le semestre, il s'établit à 4,91 milliards d'euros, soit une baisse de 20,8% sur un an. Le nombre de passagers transportés sur le second trimestre s'élève à 7,028 millions, soit une hausse de 477,1%, mais reste en baisse de 38,7% sur le semestre.

Benjamin Smith, le Directeur Général de la compagnie aérienne: "Grâce à l'assouplissement des restrictions de voyage dans plusieurs régions clés, le deuxième trimestre 2021 a vu les premiers signes de la reprise tant attendue. [...] La réciprocité de la réouverture des frontières et l'accélération du déploiement de la vaccination dans le monde, notamment dans le contexte de la montée en puissance du variant Delta, joueront un rôle clé dans le maintien de cette dynamique".

Le groupe prévoit une capacité en sièges kilomètres offerts pour l'activité passagers du réseau Air France-KLM entre 60% et 70% au troisième trimestre 2021 par rapport à 2019. Mais en raison de l'incertitude sur la réouverture de l'Atlantique Nord pour les citoyens européens et de l'incertitude concernant la levée des restrictions de voyage, aucune indication de capacité ne sera fournie pour le quatrième trimestre 2021.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Désastre financier

L'IATA chiffre à 118,5 milliards de dollars en 2020 les pertes cumulées des quelque 290 compagnies aériennes internationales. Ces pertes représentent davantage que durant toutes les précédentes crises cumulées depuis la fin de la Seconde guerre mondiale

Le chiffre d'affaires de 328 milliards sera en chute de 60% cette année. Les pertes du secteur devraient encore atteindre 38,7 milliards en 2021. L’an prochain le chiffre d'affaires devrait être encore inférieur de 50 % à celui de 2019 (838 milliards de dollars).

Le niveau médian de trésorerie, établi par les données de l'association, est particulièrement préoccupant. S’établissant à 8,5 mois, il permettrait aux compagnies aériennes de tenir jusqu'à l'été 2021, en tenant compte du rythme de consommation de cash de 13 milliards de dollars en octobre et d’un niveau autour de 6,8 milliards par mois au premier semestre 2021.

Valeurs associées

Euronext Paris +4.02%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.