1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Air France en ordre de bataille sur le court-courrier avec HOP!

Reuters18/05/2015 à 20:23

AIR FRANCE MISE SUR HOP! SUR LE RÉSEAU COURT-COURRIER

MARIGNANE, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Air France mise sur sa filiale HOP! pour doper son réseau court-courrier, le plus important réseau domestique en Europe, sur fond de fermeture en octobre de ses bases de Marseille, Nice et Toulouse.

"C'est un réseau à forte concurrence avec les compagnies low-cost et le train, mais aussi un réseau confronté à la concurrence du covoiturage sans oublier celle à venir des cars avec la libéralisation de la loi Macron", a dit lundi le directeur général délégué de Hop! Air France, Lionel Guérin.

Sous cette marque commerciale sont regroupées depuis mars la totalité des lignes au départ d’Orly, les liaisons d’aéroports régionaux vers d’autres villes françaises et européennes et tous les vols de HOP!, compagnie née du rapprochement des filiales Brit Air, Régional et Airlinair.

La filiale domestique du groupe franco-néerlandais vise un retour à la rentabilité en 2017 sur un segment court-moyen courrier qui a enregistré l'an dernier 140 millions d'euros de pertes d'exploitation pour un chiffre d'affaires d'Air France de 1,7 milliards d'euros.

HOP! Air France va donc proposer sur les vols intérieurs une offre tarifaire unifiée avec au moins 10% des places disponibles vendus à un prix d'appel de 49 euros pour un aller simple, hors frais de service.

"L'important pour les clients n'est pas de savoir comment on s'organise dans nos cuisines, mais de pouvoir juger de la qualité de l'offre qu'on lui propose", a ajouté le dirigeant lors d'un point presse à l'aéroport Marseille-Provence.

Mais dans un contexte de réduction des coûts, Air France a aussi annoncé la fermeture en octobre de ses bases en province.

"Le débat autour de la fermeture des bases ne concerne que les pilotes. On leur a proposé de rester en province ou d'accepter des conditions de travail à partir d'Orly. C'est une discussion qu'ils doivent avoir avec leurs syndicats", a dit Lionel Guérin.

La direction d'Air France a jugé "inacceptable" la demande des syndicats de disposer "d'un droit de regard sur l'affectation des lignes entre Air France et HOP!". Selon elle, cette mesure n'aura aucune incidence sur l'emploi, les 200 pilotes concernés devant être réaffectés sur Paris.

Ce que conteste le député-maire de Nice, Christian Estrosi, qui a évoqué lundi des "conséquences désastreuses" liées à ces fermetures, notamment dans une région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) qui se place, selon lui, au 4e rang européen des régions les plus attractives pour la clientèle étrangère.

Lionel Guérin a réfuté ces affirmations, rappelant que six Airbus restaient par exemple basés à Marseille.

"Aujourd'hui, nous n'avons qu'un plan de 105 départs volontaires sur Marseille, qui débute en juin, et de 800 personnes sur toute la France. Ce qui correspond à une baisse d'activités de notre réseau au sol dû à la réduction des lignes européennes en 2015", a-t-il souligné.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.167 +3.60%
38.09 +0.21%
1.86 -6.91%
24.89 -1.43%
4.88 -3.14%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.