Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIR FRANCE - KLM

7.5340EUR
+0.43% 
Ouverture théorique 7.5340
indice de référence SBF 120

FR0000031122 AF

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    7.5200

  • clôture veille

    7.5020

  • + haut

    7.5860

  • + bas

    7.3140

  • volume

    4 635 613

  • valorisation

    3 229 MEUR

  • capital échangé

    1.08%

  • dernier échange

    21.06.18 / 17:35:27

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.7820

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    8.2860

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AIR FRANCE - KLM

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AIR FRANCE - KLM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIR FRANCE - KLM à mes listes

    Fermer

Air France dément envisager un référendum - syndicats

Reuters17/12/2015 à 12:09
 (Actualisé avec démenti) 
    PARIS, 17 décembre (Reuters) - Air France a démenti jeudi 
avoir l'intention de consulter directement les salariés sur la 
restructuration de la compagnie, a-t-on appris auprès de trois 
sources syndicales. 
    Le Figaro écrivait le même jour qu'Alexandre de Juniac, PDG 
d'Air France-KLM  AIRF.PA , la maison-mère de la compagnie 
française, envisageait un référendum pour débloquer la situation 
sociale. 
    Le directeur des ressources humaines (DRH) Xavier Broseta a 
démenti cette information lors d'un comité central d'entreprise 
(CCE), ont précisé les trois représentants qui y participent 
depuis 9h30 au siège d'Air France à Roissy. 
    "Ce n'est pas à l'ordre du jour. C'est une des options 
théoriques évoquées de longue date mais aujourd'hui la priorité 
est à la négociation", a-t-on déclaré à Reuters de source proche 
du dossier. 
    Air France compte boucler ses négociations dans les premiers 
mois de 2016, avaient indiqué début décembre des sources proches 
du groupe.  ID:nL8N13T2N0  
    Lors d'un entretien à Reuters mardi, Alexandre de Juniac n'a 
pas souhaité faire de commentaire sur l'évolution des 
négociations avec les navigants.  ID:nP6N12L049  
    Mais selon des représentants du personnel, les discussions 
se poursuivent avec les pilotes, à l'origine de la grève 
historique de septembre 2014, mais restent bloquées chez les 
hôtesses et stewards.  
    Air France a lancé début octobre son "plan B" prévoyant 
2.900 suppressions de postes d'ici 2017, lors d'un CCE houleux 
au cours duquel le DRH s'était fait arracher sa chemise par des 
salariés en colère, en constatant l'échec de ses négociations 
avec les navigants. 
    Des représentants des trois syndicats représentatifs du 
personnel navigant commercial (PNC) ont confirmé que les 
discussions restaient gelées avec la direction, deux d'entre eux 
refusant de s'asseoir à la table des négociations. 
    Le SNPNC et l'Unsa PNC veulent attendre l'arrivée du nouveau 
DRH, Gilles Gateau, chargé des affaires sociales auprès du 
Premier ministre Manuel Valls, qui prendra ses fonctions en 
janvier, tandis que l'Unsa, elle, est prête à négocier, ont 
précisé ces délégués du personnel.  ID:nL8N12E174  
    "Les négociations n'ont pas commencé et elles se bloqueront 
si l'entreprise persiste à vouloir faire de l'unilatéral", a 
déclaré David Lanfranchi, président du SNPNC d'Air France. 
    "Nous sommes ouverts à une négociation équilibrée qui prenne 
en compte les efforts colossaux déjà réalisés par les PNC et la 
situation financière de l'entreprise qui s'améliore et qui va 
continuer à s'améliorer", a-t-il ajouté. 
    Un prochain CCE est d'ores et déjà prévu les 28 et 29 
janvier, ont également précisé des syndicats. 
    L'action Air France-KLM gagne 2,4% vers 12h00, en ligne avec 
le CAC 40  .FCHI . 
 
 (Cyril Altmeyer et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par 
Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées

+0.43%
-1.05%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.