1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Air France : 14 jours de grève pour rien
Le Point29/09/2014 à 08:48

La grève s'arrête à la demande du Syndicat national des pilotes de ligne, majoritaire, mais aucun protocole de sortie de conflit n'a été signé avec la direction malgré quinze heures de négociations samedi. En clair, on est revenu à la case départ. Ni les revendications des syndicats ni les concessions de la direction ne sont actées, alors que plusieurs points avaient été acquis dès le troisième jour du conflit. Quel gâchis ! Près de 300 millions d'euros auront ainsi été perdus pendant ces quatorze jours.

"En trente ans, j'ai vu passer huit présidents d'Air France qui se sont tous inclinés devant les revendications des pilotes", expliquait, désabusé, le 15 septembre au premier jour de la grève, un navigant en retraite, très au fait des rapports sociaux. Il s'est pourtant trompé, car un neuvième président, Alexandre de Juniac, a résisté et, au prix de deux semaines pleines de grève, n'a pas cédé devant le très puissant Syndicat national des pilotes de ligne. Venu de l'industrie (Thales) et des cabinets ministériels, ce P-DG d'Air France KLM ne s'est pas laissé impressionner par la mécanique très puissante de la corporation des pilotes, qui défend le statut d'antan des compagnies monopolistiques datant des avions à hélices. Elles se trouvent aujourd'hui face à un modèle économique très différent avec la domination en Europe des low cost comme Ryanair et easyJet et l'arrivée des transporteurs planétaires comme Emirates, Qatar...

Lire la suite sur Le Point.fr

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 73358377
    29 septembre08:38

    attention Valls est un catalan comme tous les catalans il ne rigole pas . Il va y avoir des surprises

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer