1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Air Canada va acheter jusqu'à 109 Boeing 737 MAX

Reuters12/12/2013 à 08:27

AIR CANADA COMMANDE DES BOEING

TORONTO (Reuters) - Air Canada, première compagnie aérienne canadienne, a annoncé mercredi qu'elle allait commander jusqu'à 109 appareils 737 MAX à Boeing en remplacement de sa flotte actuelle, pour un montant qui pourrait atteindre un total de 6,5 milliards de dollars.

L'accord, qui comprend à la fois des commandes fermes, des options et des droits d'achat, permettra de remplacer les appareils actuellement exploités par Air Canada, majoritairement des Airbus.

La livraison des avions commandés, au nombre de 61, s'étalera de 2017 à 2021. La compagnie dispose d'une option sur 18 autres avions et des droits d'achat sur une trentaine d'autres.

"Le nouvel appareil remplacera la flotte existante d'appareils à fuselage étroit d'Airbus que possède Air Canada pour son exploitation principale, créant ainsi l'un des parcs aériens les plus récents, les plus écoénergétiques et les plus simplifiés du monde", indique la compagnie aérienne dans un communiqué.

"Le programme de renouvellement de notre flotte d'appareils à fuselage étroit devrait nous permettre de réaliser des économies substantielles. Nous avons estimé que les économies prévues de plus de 20 % par siège pour ce qui est de la consommation de carburant et des coûts de maintenance devraient entraîner une réduction d'environ 10 % des COSMO (coût unitaire, mesuré en charges opérationnelles par siège-mille offert) par rapport à la flotte existante d'appareils à fuselage étroit", indique encore la compagnie.

Susan Taylor, Nicolas Delame pour le service français

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer