Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Air Berlin-Claassen reste discret, Skora entre en lice

Reuters04/09/2017 à 11:00
 (Actualisé avec Skora) 
    FRANCFORT, 4 septembre (Reuters) - Utz Claassen, 
ex-président du directoire du groupe de services aux 
collectivités allemand EnBW  EBKG.DE , s'est refusé à confirmer 
s'il était intéressé par certains actifs d'Air Berlin  AB1.DE , 
alors qu'au contraire l'homme d'affaires Alexander Skora est lui 
officiellement entré en lice. 
    "S'il y avait un tel intérêt, des indiscrétions seraient 
inacceptables", dit Claassen, dans un entretien publié lundi par 
le quotidien financier Handelsblatt. "Une telle procédure est  
généralement soumise à la plus grande confidentialité". 
    Skora, qui fait équipe avec des investisseurs internationaux 
non identifiés, a précisé qu'il voulait qu'Air Berlin continue 
de voler mais au travers d'un réseau de dessertes limité. 
    "Je veux dire des lignes telles que Majorque et d'autres 
destinations de choix", explique-t-il dans un communiqué. 
    Suivant sa proposition, Lufthansa  LHAG.DE  reprendrait les 
liaisons long-courriers d'Air Berlin et easyJet  EZJ.L  d'autres 
lignes européennes.  
    Air Berlin, la deuxième compagnie aérienne allemande, 
déficitaire depuis plusieurs années, a déposé son bilan en août 
à la suite de la décision de son actionnaire Etihad Airways de 
cesser tout soutien financier. 
    Les acheteurs intéressés par ses actifs, notamment 140 
avions détenus en leasing et des créneaux de décollage et 
d'atterrissage dans plusieurs aéroports allemands, ont jusqu'au 
15 septembre pour soumettre leurs propositions. 
    Der Spiegel avait rapporté vendredi que Utz Claassen avait 
soumis une proposition aux administrateurs judiciaires de la 
compagnie devant contribuer à préserver les emplois avec l'aide 
"d'un investisseur international très puissant et très réputé". 
    A la question de savoir s'il pensait que des investisseurs 
seraient plus intéressés par la relance d'Air Berlin que par son 
démantèlement, Claassen a répondu au Handelsblatt: "Il y a 
toujours des investisseurs quelque part qui veulent restructurer 
et en sont capables, du moins si des postures politiques ne les 
en dissuadent pas." 
    Le gouvernement allemand soutient Lufthansa, qui souhaite 
reprendre la plupart des actifs d'Air Berlin. EasyJet et Condor, 
filiale du voyagiste Thomas Cook  TCG.L , figurent aussi au 
nombre des repreneurs potentiels. 
    De son côté, Ryanair  RYA.L  a renoncé à déposer une offre 
et l'investisseur allemand spécialisé dans le secteur aérien 
Hans Rudolf Wöhrl a dit jeudi chercher un partenaire pour 
racheter Air Berlin.   
    Niki Lauda, l'ancien champion du monde de Formule Un, a dit 
dimanche préparer une offre pour racheter la filiale Niki de la 
compagnie aérienne allemande.   
    La décision sur la reprise d'Air Berlin pourrait tomber le 
21 septembre, à trois jours des élections législatives  
allemandes. 
    Le gouvernement a accordé un prêt relais de 150 millions 
d'euros à la compagnie aérienne, qui devrait lui permettre de 
poursuivre ses activités pendant trois mois. 
     
 
 (Maria Sheahan; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées

+1.66%
-3.85%
0.00%
0.00%
0.00%
0.00%
+5.58%
-2.75%
-3.30%
-6.63%
-0.84%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.