1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Afic: les Français veulent épargner utile
Newsmanagers10/09/2013 à 14:00

(NEWSManagers.com) -

Les Français aiment l'idée que leur épargne serve au financement de l'économie. C'est ce que révèle un sondage de l' Association Française des Investisseurs en Capital (AFIC) réalisé par l'institut d'études OpinionWay. Trois personnes sondées sur quatre estiment que l'épargne des ménages placée à moyen ou long terme " a non seulement pour finalité de produire un rendement pour l'épargnant, mais doit aussi permettre de créer de l'emploi et de soutenir l'économie française et régionale" , souligne l'Afic.

Parmi les souscripteurs de l'assurance vie, 52% trouvent normal que le maintien des avantages fiscaux attachés à ce placement soit conditionné à ce qu'une petite partie du contrat (5%) soit investie au capital de PME et d'entreprises innovantes, " et ce même si cette fraction du contrat d'assurance vie n'est alors pas garantie" , peut-on lire dans l'étude. La proportion y étant favorable grimpe à 60 % pour les épargnants français dont le patrimoine dépasse les 45.000 euros.

La volonté de soutenir le financement de l'économie pourrait pousser les épargnants français à se tourner vers les actions, classe d'actifs aujourd'hui peu utilisée (seuls 12 % d'entre eux en détiennent, rappelle l'Afic).

Mais dans un contexte de baisse de rentabilité des placements tels que le livret A, deux sondés sur cinq se déclarent prêts à consacrer une part plus importante de leur épargne à des placements à rendements variables pour financer les entreprises et avoir la possibilité d'un meilleur rendement. " Dans ce cas, 3 sur 5 accepteraient d'y allouer plus de 6% de leur capital disponible" , souligne l'étude.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer