1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Orlandi-Deux ossuaires ouverts au Vatican
Reuters20/07/2019 à 14:09

    CITE DU VATICAN, 20 juillet (Reuters) - Des experts légistes
ont ouvert deux ossuaires samedi au Vatican dans le cadre de
l'enquête destinée à résoudre l'affaire de la disparition en
1983 d'Emanuela Orlandi, fille d'un employé du Saint-Siège.
    Le Vatican n'a pas voulu spéculer sur les ossements
retrouvés samedi, se bornant à dire qu'ils allaient être
analysés pour tenter de déterminer à quelles personnes ils
correspondent.
    La famille Orlandi a reçu ces derniers temps une lettre
anonyme disant que le corps d'Emanuela était peut-être enterré
au Cimetière teutonique, ce qui avait entraîné de telles
recherches. Sur la demande de la famille, les autorités du
Vatican ont déjà fait ouvrir, dans un premier temps, deux tombes
du Cimetière teutonique, pour voir si le corps d'Emanuela
Orlandi y aurait été caché.
    Or, le Vatican a été confronté à un nouveau mystère, ne
trouvant pas les restes de la jeune femme, mais ne trouvant pas
non plus dans ces sépultures les restes de deux princesses
censées y reposer.
    Samedi, le Vatican a déclaré à propos des nouvelles
recherches, portant sur deux ossuaires: "Avec la dernière
opération en date des médecins légistes, le Vatican fait preuve
de nouveau d'ouverture envers la famille Orlandi. Cette
ouverture s'est manifestée dès le début en acceptant de mener à
bien des vérifications au Cimetière teutonique, même sur la foi
d'une simple lettre anonyme".

 (Crispian Balmer; Eric Faye pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer